Publicité

Covid long : en cas d’infection légère, la majorité des symptômes a disparu au bout d’un an

Un espoir pour les plus de deux millions de Français qui souffriraient d’un Covid long ? Selon une nouvelle étude publiée ce 11 janvier 2022 dans le British Medical Journal (BMJ) et menée grâce aux dossiers électroniques de la deuxième caisse d’assurance maladie d’Israël, l’ensemble des symptômes causés par une forme prolongée mais légère de Covid-19 disparaissent – dans leur grande majorité – dans l’année qui suit l’infection. Au total, deux millions d’adhérents du Maccabi Healthcare Services se sont fait tester entre le 1er mars 2020 et le 1er octobre 2021. "La plupart des symptômes ou des états qui se développent après une infection bénigne au Covid-19 persistent pendant plusieurs mois, mais reviennent à la normale au cours de l’année", confirment les auteurs.

L’affection post-Covid-19 ou Covid long se caractérise par la persistance des symptômes pendant plus de quatre semaines après l’infection. Selon l’OMS, elle est définie comme "la maladie qui survient chez les personnes qui ont des antécédents d’infection probable ou confirmée par le SARS-CoV-2. Elle survient habituellement dans les trois mois suivant l’infection, avec des symptômes et des effets qui durent au moins deux mois".

"La grande majorité des patients iront bien après un an, et je pense que c’est la bonne nouvelle", s’est réjouie Maytal Bivas-Benita, chercheuse à l’Institut de recherche israélien, qui juge ces résultats "encourageants".

Les

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Pourquoi la maladie d'Alzheimer touche-t-elle davantage les femmes ?
Qui sont les norovirus, ces virus qui contaminent les coquillages en Bretagne ?
Covid : Alerte au trafic de l’antiviral Paxlovid dans les pharmacies
Chevilles gonflées : les 8 conseils d'un phlébologue pour les soulager
Grippe (2023) : symptômes, durée, souche, carte de l'épidémie en France