Covid: plus de 30.000 personnes hospitalisées, une première depuis avril

·3 min de lecture
Covid: plus de 30.000 personnes hospitalisées, une première depuis avril (Photo: Xinhua News Agency via Getty Images) (Xinhua News Agency via Getty Images)

Pour la première fois en France, plus de 500.000 cas positifs ont été diagnostiqués en 24 heures alors que 30.000 patients Covid sont hospitalisés.

CORONAVIRUS - La France franchit un nouveau cap dans cette cinquième vague de coronavirus. Pour la première fois depuis avril, le nombre de personnes hospitalisés pour Covid-19 a dépassé, ce mardi 25 janvier, la barre des 30.000, selon Géodes, la base de de données de Santé publique France. 30.189 patients ont ainsi été hospitalisés, dont plus de 3700 sont admis en soins critiques.

Les cas de Covid-19 ont également battu un record avec plus de 500.000 contaminations enregistrées en 24 heures en France. Une première. En moyenne sur les sept derniers jours, 360.000 cas ont été diagnostiqués, alors que le pays ne semble toujours pas atteindre le pic de contaminations de la cinquième vague. Le taux d’incidence est désormais de 2733 cas pour 100.000 habitants, faisant de la France le pays avec le taux d’incidence le plus élevé en Europe.

Début janvier, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait mis en garde sur la saturation des hôpitaux avec le variant Omicron. “On va passer un mois de janvier difficile à l’hôpital”, avait-il déclaré sur France Inter.

“La vague Omicron est encore très active”

Sur le plateau de LCI, ce mardi, le ministre a estimé que “nous sommes en train d’écraser la vague Delta (...) mais la vague Omicron est encore très active”. “Nous n’avons pas encore passé le pic, même si c’est le cas dans certaines régions, comme l’Île-de-France, a-t-il ajouté. C’est une affaire de quelques jours.”

Il a également exhorté les personnes qui pourraient perdre leur pass vaccinal faute de dose de rappel ”à prendre rendez-vous, il y a des millions de créneaux disponibles, n’attendez pas le dernier moment”.

“Il reste encore 9 millions de Français qui pourraient perdre le bénéfice du pass vaccinal au 15 février s’ils n’ont pas fait leur dose de rappel”, a indiqué Olivier Véran. À cette date, le délai pour effectuer cette dose de rappel sera réduit à quatre mois, contre sept auparavant, après la dernière injection.

À voir également sur Le HuffPost: Après Omicron, quels seront les futurs variants?

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Je le crie avec force : la vaccination est une obligation"

LIRE AUSSI

Ce que BA2, petit frère d'Omicron, pourrait changer à la vague en France (et pourquoi il est invisible)

Près de 20.000 plaintes, visant Castex et des ministres, classées sans suite

undefined undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles