Le vaccin contre la grippe protègerait aussi de certains effets graves du Covid-19

·2 min de lecture
36 millions de Français ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19

Le vaccin administré pour lutter contre la grippe saisonnière offrirait également une protection contre certains effets sévères du coronavirus, selon une étude.

Les épidémies saisonnières de grippe touchent chaque année 2 à 8 millions de Français et causent entre 10 000 et 15 000 décès. C’est pourquoi, tous les ans, au mois d’octobre, le gouvernement lance une campagne pour inciter les Français à se faire vacciner contre l’infection respiratoire aigüe qui est très contagieuse. Mais au-delà de la grippe, le vaccin offrirait également une protection contre certains des effets sévères du Covid-19, notamment sur la septicémie, la thrombose veineuse profonde (TVP) et l’accident vasculaire cérébral (AVC), d’après une étude de l'Université de Miami présentée au Congrès 2021 de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (European Congress of Clinical Microbiology & Infectious Diseases-ECCMID).

Vidéo. Dr Christian Recchia : "Covid, grippe, rhume, comment les différencier ? Il y a un élément différenciant majeur"

Dans le cadre de cette recherche, les scientifiques ont analysé les données de patients du monde entier (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Israël et Singapour). Ils ont sélectionné deux groupes de 37 377 patients. Le premier groupe avait reçu le vaccin contre la grippe entre 2 semaines et 6 mois avant d’être diagnostiqué positif au Covid-19. Le second groupe n’avait pas été vacciné contre la grippe et avait également développé des symptômes du Covid-19.

Désengorger les hôpitaux

Les résultats de l’analyse montrent que les patients non vaccinés contre la grippe ont des risques accrus de 20% d’être pris en charge en soins intensifs, de 58% d’avoir à se rendre aux urgences, de 45% de septicémie, de 58 % de faire un AVC et de 40% de thrombose veineuse profonde en cas de Covid-19."Avoir accès aux données en temps réel de millions de patients a permis d'observer une association précieuse entre le vaccin contre la grippe et une morbidité plus faible chez les patients du Covid-19", note le Dr Devinder Singh, auteur principal de l'étude, qui ajoute que "le vaccin contre la grippe ne remplace en aucun cas le vaccin contre le Covid-19". 

Les chercheurs n’expliquent pas comment le vaccin antigrippal offre une protection contre le coronavirus. La plupart des théories suggèrent qu’il renforcerait le système immunitaire. Davantage de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents. Mais utiliser le vaccin contre la grippe pourrait aider à fournir une protection contre le SARS-CoV-2, notamment dans les pays où il y a une forte pénurie de vaccins anti-Covid.

En France, 36 millions de personnes ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 et 28 millions de personnes sont complètement vaccinées. Au total, 111 442 Français ont perdu la vie depuis le début de l’épidémie.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles