Covid-19 : un symptôme méconnu de la maladie toucherait les orteils

·3 min de lecture
Un symptôme méconnu du Covid-19 toucherait les orteils de certains malades
Un symptôme méconnu du Covid-19 toucherait les orteils de certains malades

D’après une étude menée par deux sociétés de dermatologie, certains malades du Covid-19 souffriraient d’une inflammation aux doigts de pieds, qui peut durer plusieurs mois.

Un nouveau symptôme inattendu lié au Covid-19. Une dizaine de mois après l’identification de la maladie qui a bouleversé le quotidien de centaines de millions de personnes en 2020, les scientifiques continuent de découvrir ses implications et ses effets sur le corps humain.

Une étude menée conjointement par la Ligue Internationale des Sociétés Dermatologiques et l’Académie Américaine de Dermatologie vient ainsi de mettre en évidence l’existence chez de nombreux patients contaminés par le coronavirus d’une inflammation touchant les orteils, qui peut subsister pendant plusieurs mois.

“Les orteils finissent par devenir violets”

“Il semble qu'il y ait un certain sous-groupe de patients qui, lorsqu'ils contractent le Covid-19, développent une inflammation au niveau des orteils, qui les rend rouges et gonflés, explique le Docteur Esther Freeman, directrice de l’étude, citée par The Independent. Les orteils finissent ensuite par devenir violets.”

Comparable visuellement à des engelures, l'inflammation peut se maintenir pendant plusieurs mois
Comparable visuellement à des engelures, l'inflammation peut se maintenir pendant plusieurs mois

“Dans la plupart des cas, cette inflammation se résout d'elle-même et disparaît, poursuit la dermatologue. Elle est relativement bénigne. Elle dure en moyenne environ 15 jours. Mais nous avons vu des patients chez qui elle se prolongeait pendant un mois ou deux.”

Chez certains patients, l’inflammation se maintient pendant plus de 150 jours

Dans certains cas, elle peut même durer encore plus longtemps. “Ce qui est très surprenant, c'est que quand vous dépassez la barre des 60 jours, l’inflammation se maintient pendant beaucoup plus longtemps, affirme le Dr Freeman. Certains de nos patients en sont à plus de 150 jours maintenant - leurs orteils sont rouges ou violets ou gonflés depuis de nombreux mois.”

Les auteurs de l’étude précisent ainsi qu’environ 16% des patients ayant développé cet étrange symptôme ont finalement dû être hospitalisés pour le traiter. En tout état de cause, cette découverte a de quoi bouleverser les certitudes sur les effets du Covid-19 sur l’organisme. “Nous avons commencé à voir des effets à long terme sur différents organes, mais c'est la première fois que nous constatons que cela peut aussi se produire au niveau de la peau”, abonde Esther Freeman.

“Ce que nous avons trouvé n’est probablement que la partie émergée de l’iceberg”

“Cela soulève beaucoup de questions sur le type d'inflammation dont il s’agit - est-elle liée à une inflammation ailleurs dans le corps ?, s’interroge la chercheuse. Nous ne connaissons pas encore vraiment la réponse. La peau peut être considérée comme une fenêtre sur le reste du corps et cette inflammation que l'on peut voir peut indiquer qu’il en existe une autre ailleurs. Ce que nous avons trouvé n’est probablement que la partie émergée de l’iceberg.”

“Depuis quelque temps, on spécule sur le fait que le virus est responsable d'un certain nombre de symptômes cutanés, mais jusqu'à présent, il s'agissait surtout de cas individuels ou de petite échelle, rappelle dans les colonnes de The Independent le Dr John Ingram, dermatologiste britannique qui n’a pas participé à la recherche. Cette étude représente une catégorisation beaucoup plus systématique et approfondie des caractéristiques liées à ces symptômes.”

Ce contenu pourrait également vous intéresser :