Covid-19: Sébastien Chenu ne veut pas que le RN se fasse "voler la présidentielle" par le virus

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Sébastien Chenu (RN) le 4 mai 2021 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP
Sébastien Chenu (RN) le 4 mai 2021 à Paris - JOEL SAGET © 2019 AFP

Le porte-parole du RN Sébastien Chenu a appelé ce vendredi les Français à ne pas "se faire voler l'élection présidentielle" par "l'actualité Covid qui tue tout débat possible", à la "satisfaction", selon lui, d'Emmanuel Macron.

"J'ai envie de dire aux Français qui nous regardent: ne vous laissez pas voler cette élection présidentielle", a lancé sur France 2 le député du Nord.

"On a le sentiment que le débat est réduit à l'actualité liée au Covid, c'est un sentiment qui à mon avis donne satisfaction au président de la République, car je pense même qu'il organise ceci, qu'il est très content de cela", a-t-il accusé, ajoutant que "ça l'arrange beaucoup parce que tant qu'on parle du Covid, on ne parle pas d'autre chose".

Pour Chenu, "le Covid a bon dos"

Pour Sébastien Chenu, "l'enjeu de cette élection présidentielle, c'est une guerre de préservation c'est-à-dire préserver notre société telle qu'elle est face à toutes les attaques des idéologies en 'isme', de l'idéologie islamiste qui rentre dans le pays comme dans du beurre, le wokisme, toutes les conneries qu'on entend sur la théorie du genre etc, bref tout ce qui déconstruit notre pays".

876450610001_6289242669001 "Le Covid a bon dos, il permet de ne pas débattre d'un certain nombre de sujets de société, il permet de ne pas mettre la loupe sur les fausses différences qui existent entre, par exemple Valérie Macron et Emmanuel Pécresse ou Emmanuel Macron et Valérie Pécresse", a-t-il critiqué.

"Il ne faudrait pas que la campagne électorale soit tuée par le Covid, par la situation sanitaire, on a vu ce que ça donnait aux régionales et aux municipales", a-t-il insisté, dans une allusion à la déconvenue du RN lors des élections régionales de juin 2021 marquées par une très forte abstention.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles