Covid-19 : même si c’est rare, une période d'incubation de 16 jours est possible

Johanna Amselem
·2 min de lecture

Une étude note que seulement 1% des personnes ont incubé le virus au-delà du délai de deux semaines.

Au fil des mois et des semaines, le Covid-19 continue de livrer ses mystères. Si en France, le ministère de la Santé assure que le délai d’incubation du virus est généralement de trois à cinq jours, il peut également s’étendre jusqu’à quatorze jours. Et, dans certains cas, le chiffre pourrait être encore plus élevé.

Comme le rapporte MedicalXpress, trois voyageurs rentrés de l’étranger ont été testés positifs au Covid-19 après une quarantaine passée à l’hôtel en Australie. Dans un premier temps, les autorités de santé ont pensé que le virus avait alors été contracté pendant la période d’isolement. Finalement, le séquençage des génomes a indiqué que la contamination ne s’était pas produite pendant la quarantaine. Comment cela est-il possible ? Deux options : soit la personne excrète encore le virus d'une infection antérieure qu'elle a contractée lors de son voyage, soit elle a incubé le virus pendant plus de 14 jours.

VIDÉO - Covid-19 : comment les variants sont-ils détectés et séquencés ?

Une période d'incubation de 5,9 jours

Le site américain explique que parmi ceux qui développent une infection, presque tous réaliseront un test positif dans les 14 jours suivant leur exposition au virus. L’analyse de 21 études a rapporté que seulement 1% des personnes ont incubé le virus au-delà de deux semaines. Les scientifiques ont rapporté que la période d'incubation moyenne était de 5,9 jours, ce qui correspond aux recherches précédentes. Une période similaire aux délais d’incubation des autres coronavirus. Concernant les autres infections virales respiratoires, ils sont généralement d’1,4 jour pour la grippe A, 0,6 pour la grippe B et 12,5 jours pour la rougeole.

Les auteurs de The Conversation notent que pour la minorité de personnes qui incubent le virus au-delà de 14 jours, cela peut être lié à des conditions sous-jacentes, en particulier celles qui affaiblissent la réponse immunitaire. Dans certains pays, un test est réalisé le seizième jour. Il n’est pas obligatoire et si la personne ne présente pas de symptômes, elle n'a pas besoin de s'isoler jusqu'à la réception du résultat. Ce test du jour 16 est conçu pour détecter les infections qui peuvent se développer après la période d'incubation maximale prévue de 14 jours.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :