Covid-19 : quels sont les lieux de contamination ?

·1 min de lecture

L’Institut Pasteur, en partenariat avec la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam), Santé publique France, et l’institut IPSOS, a mené le quatrième volet de l’étude épidémiologique ComCor sur les circonstances et les lieux de contamination par le virus SARS-CoV-2. L'étude a été menée auprès de plus de 12 000 Français testés positifs entre le 23 mai et le 13 août 2021, au moment même où les lieux publics commençaient à rouvrir et où le variant Delta faisaient son apparition sur le territoire. Parmi les 12 634 personnes testées positives, 8 644 (68%) ont été diagnostiquées infectées par le variant Delta.

Quels sont les résultats de cette étude publiée dans le Lancet Regional Health Europe ?

Premier constat, entre le 9 juin et le 9 juillet, la plupart des contaminations ont eu lieu dans les bars et à l'occasion de soirées privées entre amis, principalement chez les moins de 40 ans, avec un risque plus élevé pour les hommes que pour les femmes. Et ce n'est pas étonnant : cette période correspond à celle de l'Euro de football, ce qui laisse supposer que les réunions de supporters à l'occasion des matchs ont pu jouer un rôle dans la propagation du virus. A leur ouverture, les discothèques ont également été des lieux de transmission, souligne l'étude.

Deuxième constat, chez les plus de 40 ans, la présence d'enfants dans l'entourage a été associée à un sur-risque d'infection qui va de +30% pour les collégiens à +90% pour (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Variant Nu (Covid-19) : que sait-on du nouveau variant identifié en Afrique du Sud ?
Diabète : 6 symptômes qui doivent alerter
3e dose vaccin Covid : délai, pour qui, effets secondaires
Vaccination des 5-11 ans (Covid-19) : autorisée dans l'UE, et en France ?
DIRECT - Covid-19 en France ce 26 novembre : annonces, chiffres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles