Covid-19: ce que prévoit le niveau 3 du protocole sanitaire à l'école

·2 min de lecture
Des enfants masqués en classe - Image d'illustration  - Ina FASSBENDER © 2019 AFP
Des enfants masqués en classe - Image d'illustration - Ina FASSBENDER © 2019 AFP

876450610001_6285492643001

Afin de circonscrire au maximum le Covid-19 en milieu scolaire, l'exécutif a tranché. Ce lundi, après un Conseil de défense sanitaire au cours duquel était notamment abordée la diffusion du Covid-19 parmi les plus jeunes, le gouvernement a décidé de renforcer le protocole sanitaire uniquement à l'école primaire pour le moment, qui passe ainsi du niveau 2 au niveau 3.

Masque pour tous

Selon le site du ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, afin de mettre en œuvre des mesures proportionnées face à l'avancée de l'épidémie à l'école, c'est une graduation à quatre niveaux qui a été mise en place (vert, jaune, orange et rouge).

Cette évolution du jaune vers l'orange provoque les modifications suivantes: en ce qui concerne le port du masque, il devient obligatoire dans les espaces clos et en extérieur, et ce, pour les élèves ainsi que pour les personnels et professeurs.

Le passage au niveau orange provoque également des changements pour les cours d'éducation physique et sportive, qui devront au maximum se dérouler en extérieur. Une décision qui sonne le glas quasi-définitif des activités en intérieur, puisque seules les activités de basse intensité sont compatibles avec le port du masque et la distanciation sociale.

La cantine plus encadrée

Ce troisième niveau prévoit également "la limitation du brassage entre élèves de groupes différents." Selon le ministère, cette règle est d'autant plus importante dans le premier degré, où "le non-brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté pendant la restauration." De fait, il y a obligation de ne pas mélanger des classes différentes lors du déjeuner, moment où le port du masque est impossible.

"Cette limitation est d’autant plus nécessaire lorsque la distanciation entre élèves d’un même groupe peut difficilement être respectée (en particulier à l’école maternelle). Lorsque le non-brassage entre classes n’est pas possible (notamment au lycée), la limitation du brassage s’applique par niveau", apprend-on encore.

Il est donc conseillé de procéder à "la stabilité des groupes" lors des repas, comprendre faire déjeuner les élèves "tous les jours à la même table dans le premier degré en maintenant une distanciation d’au moins deux mètres avec ceux des autres classes."

876450610001_6284318485001

Ce niveau orange signifie également un nettoyage et une désinfection plus fréquente des locaux et matériels. "Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service et, si possible, après chaque repas", est-il conseillé.

Certains points doivent en outre être particulièrement suivis, dont l’arrivée et le départ des élèves dans l’établissement, la circulation des élèves dans les bâtiments ainsi que les récréations qui doivent être organisées par groupes à compter du niveau jaune, soit le deuxième palier de la graduation. "En cas de difficultés importantes d’organisation, elles peuvent être remplacées par des temps de pause en classe", est-il indiqué.

Article original publié sur BFMTV.com