Covid-19 : pourquoi le gouvernement réfléchit à laisser les écoles ouvertes

·1 min de lecture

Pour lutter contre la reprise de l'épidémie de Covid-19, un reconfinement total se dessine. Emmanuel Macron en délimitera les contours ce mercredi soir à 20 heures, à la télévision. Mais principale différence avec la situation du printemps dernier, les écoles devraient rester ouvertes (une incertitude demeure pour les collèges, lycées et les universités) et la rentrée s'effectuer lundi après les vacances de la Toussaint qui se terminent ce week-end. Une décision qui s'explique à la fois par des raisons épidémiologiques, mais aussi économiques.

Parce que les jeunes enfants sont moins touchés par le virus

"Les enfants jeunes sont peu susceptibles de se contaminer entre eux et de contaminer les adultes", déclarait le ministre de la Santé, Olivier Véran, début septembre, en annonçant un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles. Un avis du Haut conseil de la santé publique considérait alors que "le risque de transmission existe surtout d'adulte à adulte et d'adulte à enfant, et rarement d'enfant à enfant ou d'enfant à adulte". Qu'en est-il près de deux mois plus tard?

Selon les derniers chiffres de Santé publique France, le taux d'incidence (le nombre de cas positifs pour 100.000 personnes par semaines) chez les 0-9 ans est beaucoup plus faible que dans les autres catégories d'âge : 63,3 pour la semaine du 18 au 24 octobre contre 632,2 chez les 20-29 ans, 512,8 chez les 30-39 ans ou encore 431,2 chez les 50-59 ans. Il est toutefois de 308,9 chez les 10-19 ans. C'est ...


Lire la suite sur LeJDD