Covid-19. Les Philippines ferment à nouveau églises et magasins

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Une accélération des cas de contamination au Covid-19 conduit les Philippines à imposer de nouvelles restrictions à Manille et dans quatre provinces voisines. Dans ce pays très catholique, les célébrations de Pâques seront annulées dans plusieurs diocèses.

Les Philippines ferment à nouveau les églises et interdisent les dîners en intérieur ainsi que les déplacements non essentiels en dehors de la capitale, Manille, et des quatre provinces contiguës face à une nouvelle vague de contaminations au Covid-19 plus forte que l’année dernière, explique The Straits Times.

Selon le ministre de la Santé, en date du 22 mars, on comptait 8 019 nouvelles infections, un chiffre record. Plus de 7 000 nouvelles infections journalières ont été enregistrées quatre jours d’affilée. Avec 671 800 cas et près de 13 000 morts, les Philippines sont le pays d’Asie du Sud-Est le plus touché après l’Indonésie, rappelle le quotidien de Singapour. L’inquiétude des experts, poursuit le journal, vient de ce que l’on enregistre plus de malades que de personnes guéries.

Des hôpitaux proches de la saturation

La moitié des cas actifs se trouvent dans l’agglomération de Manille, où vivent 13 millions de personnes. Si la propagation du virus se poursuit au même rythme, les quelque 150 hôpitaux de l’agglomération pourraient être à court de lits le 4 avril prochain. Trente hôpitaux estiment déjà que neuf lits sur dix sont occupés. Des taux d’occupation de 70 à 80 % sont enregistrés dans 22 autres hôpitaux.”

Cette nouvelle vague serait alimentée par quatre nouveaux variants plus contagieux. Et puis, précise The Straits Times, la population aurait baissé la garde à partir du moment où les restrictions ont été levées, en fin d’année, afin de redonner un peu de souffle à l’économie. “Les Philippins sont ressortis, rendant visite à leur famille et leurs amis, allant dîner au restaurant et se rassemblant en plus grand nombre dans les centres commerciaux, les églises, les salles de sport

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :