Covid-19 : Olivier Véran annonce plus de 330 000 nouvelles contaminations

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
« Santé publique France communiquera son chiffre ce soir, mais de mémoire, on était aujourd'hui à 335 000 contaminations dans notre pays », a indiqué Olivier Véran mercredi.
« Santé publique France communiquera son chiffre ce soir, mais de mémoire, on était aujourd'hui à 335 000 contaminations dans notre pays », a indiqué Olivier Véran mercredi.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué mercredi 5 janvier que 335 000 nouvelles contaminations au Covid-19 devraient être enregistrées en France en une journée, un nouveau record. « Santé publique France communiquera son chiffre ce soir, mais de mémoire, on était aujourd?hui à 335 000 contaminations dans notre pays », a indiqué Olivier Véran lors des débats à l?Assemblée nationale sur le projet de loi instituant le pass vaccinal. Finalement, le chiffre annoncé par l'organisme a été quelque peu inférieur : 332.252 contaminations ont été recensées par Santé publique France, soit 22 % de plus que les 272 000 cas enregistrés mardi, déjà un record.

Olivier Véran s'est en outre félicité que 66 000 nouveaux Français aient reçu mercredi une première dose de vaccin, un chiffre qui n'avait pas été atteint depuis le 1er octobre. Le ministre a sous-entendu que cette nette augmentation de primo-injection avait un lien avec les débats sur le pass vaccinal et les propos controversés d'Emmanuel Macron, en glissant qu'il ne croyait « pas au hasard ».

Cinq millions de non-vaccinés

« Si nous faisions cela pendant 70 ou 75 jours, nous aurions une protection complète de la population française à l'égard des formes graves », a affirmé le ministre à l'Assemblée nationale. Quelque cinq millions de Français n'ont pas reçu d'injection contre le Covid-19, dont environ un cinquième sont considérés comme des populations à risque.

À LIRE AUSSIMacron, la cinquième vague et la présidentielle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles