Covid-19. “Noël annulé” : Londres se reconfine pour éviter un rebond de l’épidémie

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Boris Johnson a décidé de reconfiner la capitale et le sud-est du pays dès dimanche, portant un coup de grâce aux retrouvailles de Noël. Le gouvernement britannique tente de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du coronavirus.

C’est un coup dur qui vient d’être porté au moral des Britanniques du sud de l’Angleterre. Alors que de nombreuses familles prévoyaient de se retrouver pour la trêve de Noël accordée par le gouvernement britannique en pleine pandémie, Boris Johnson a soudainement fait marche arrière samedi soir : le Premier ministre a annoncé qu’il était contraint de reconfiner la capitale et le sud-est du pays dès dimanche.

À lire aussi: Littérature. Pourquoi “Un chant de Noël” de Dickens nous parle encore plus en 2020

“Dans un revirement majeur qui a été immédiatement critiqué par son propre parti, Boris Johnson a placé un tiers de la population de l’Angleterre sous de nouvelles restrictions de niveau 4 [le niveau d’alerte le plus élevé] pour contrer une nouvelle souche du Covid-19 qui serait jusqu’à 70 % plus contagieuse que les variantes précédentes”, explique The Observer. “Rien n’indique qu’elle est plus mortelle ou qu’elle cause une forme plus sévère de la maladie” ou encore qu’elle réduit l’efficacité des vaccins, a toutefois précisé le Premier ministre lors d’une conférence de presse.

“Ce qui m’inquiète, c’est que cette nouvelle variante est apparue à un moment et à un endroit où le nombre de cas augmentait rapidement chez les lycéens, principalement à Londres et dans le Sud-Est”, a déclaré à The Observer, le professeur de médecine britannique Paul Hunter. Si cette nouvelle variante est à l’origine de l’augmentation de ce groupe d’âge, alors c’est un gros problème.”

Les gares londoniennes transformées en “zone de guerre”

Dans l’immédiat, ce “Noël annulé” en

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :