Covid-19 : deux essais cliniques suspendus aux États-Unis

Source AFP
·1 min de lecture
Le groupe américain Johnson & Johnson a été contraint de suspendre l'essai du vaccin destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus. 
Le groupe américain Johnson & Johnson a été contraint de suspendre l'essai du vaccin destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus.

Mardi 13 octobre, après Johnson & Johnson, c'est au tour de la société pharmaceutique américaine Eli Lilly de suspendre les essais cliniques d'un vaccin et d'un traitement expérimental contre le Covid-19. Ils veulent prendre le temps d'évaluer le risque d'éventuels effets secondaires chez les participants. Lundi 12 octobre, le grand groupe pharmaceutique Johnson & Johnson, qui s?est lancé dans la course au vaccin aux États-Unis, avait annoncé la suspension de son essai clinique d'un vaccin contre le Covid-19.

En effet, l'un des participants est tombé malade dans des circonstances encore floues. « Nous avons interrompu temporairement le dosage supplémentaire dans tous nos essais cliniques d'un vaccin expérimental contre le Covid-19, y compris l'ensemble de l'essai de phase 3, en raison d'une maladie inexpliquée chez un participant », a fait savoir le groupe dans un communiqué.

La fermeture d'inscriptions en ligne

Cette suspension entraîne la fermeture du système d?inscriptions en ligne pour recruter des participants dans le cadre de la phase 3 de l?essai, tandis que le comité indépendant pour la sécurité des patients a été saisi. Des événements indésirables graves sont « une composante attendue de toute étude clinique, spécialement les études d?ampleur », a indiqué Johnson & Johnson. Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d?une étude afin de déterminer si l?événement indésirable grave est lié au médicament évalué et s?il est possi [...] Lire la suite