Covid-19. Inquiet face aux nouveaux variants, Berlin renforce son arsenal anticoronavirus

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

L’Allemagne a prolongé mardi 19 janvier le confinement jusqu’au 14 février et a décidé d’imposer le port du masque médical dans les transports. Mais la population allemande, jusqu’ici très disciplinée, commence à montrer des signes de fatigue, met en garde la presse allemande.

“C’est la peur du variant britannique du virus, très contagieux, britannique qui a réuni” mardi, “plus rapidement que prévu initialement”, le gouvernement fédéral allemand et les États-régions, rapporte la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Il a fallu près de huit heures de négociations entre Angela Merkel et les 16 Länder du pays pour tomber d’accord sur un nouveau tour de vis : celui-ci prolonge de deux semaines, jusqu’à mi-février, le confinement. Le nouvel arsenal anti-Covid rend aussi obligatoire le port du masque médical dans les commerces et les transports, souligne le quotidien autrichien Der Standard, une mesure déjà appliquée en Autriche. Il impose également le télétravail “partout où cela est possible”, au moins jusqu’au 15 mars.

À lire aussi: Protection. Malgré les vaccins, il va falloir continuer à porter le masque

Signe des craintes que suscitent les nouveaux variants en Allemagne, la chancelière est aussi allée jusqu’à affirmer mardi qu’elle n’excluait pas de rétablir des contrôles à ses frontières avec des pays membres de l’Union européenne.

“Pas encore de perspectives claires”

Une large part des négociations a par ailleurs porté sur les écoles et les crèches, fermées depuis mi-décembre. Angela Merkel souhaitait une prolongation généralisée des fermetures jusqu’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :