Covid-19 : l’immunité acquise suite à une infection similaire à celle acquise grâce au vaccin

Maxime Poul
·2 min de lecture
Une étude britannique affirme qu'après une première infection au Covid-19, une personne a peu de chance d'être réinfectée dans les 5 mois qui suivent.

Une étude menée par l’agence de santé Public Health England (PHE) révèle que l’immunité obtenue suite à une infection au Covid-19 fournit un niveau de protection similaire à celle donnée par le vaccin de Pfizer et BioNTech.

“Dans l’ensemble, je pense que ce sont de bonnes nouvelles”. C’est avec ces mots que la professeure Susan Hopkins, conseillère médicale principale de PHE, a qualifié l’enquête réalisée par l’agence de santé publique britannique, dans des propos relayés par le Guardian. L’étude réalisée sur des soignants des hôpitaux du Royaume-Uni révèle que les personnes qui se remettent d’une infection au coronavirus SARS-CoV-2 ont un niveau de protection similaire à celles qui reçoivent une injection du vaccin Pfizer/BioNTech.

VIDÉO : Covid-19: pas d'immunité collective en 2021 malgré les vaccins, selon l’OMS :

Une protection de 83% pendant 5 mois

Une infection au Covid-19 offrirait une protection à hauteur de 83% pendant au moins 20 semaines. Si une nouvelle infection au Covid-19 est donc peu probable dans les 5 mois qui suivent une première infection, les chercheurs soulignent qu’il est tout de même possible d’être porteur du virus et donc de le transmettre. “Cela permet aux gens de se dire qu’une infection antérieure les protégera contre de futures infections, mais il ne s’agit pas vraiment d’une protection complète, ils doivent donc toujours faire attention lorsqu’il sortent de chez eux”, rappelle Susan Hopkins.

L’étude longue de 5 mois a été réalisée sur plus de 20 000 soignants britanniques séparés en deux groupes. Dans le premier groupe composé de 6 614 personnes qui ont eu le Covid-19, les chercheurs ont observé 44 réinfections potentielles, dont 13 symptomatiques. Dans l’autre groupe de 14 173 personnes qui n’avaient aucune preuve d’une infection passée, ils ont observé 318 cas.

Une meilleure immunité qu’avec le vaccin AstraZeneca

Les chercheurs ont également conclu qu’une infection antérieure offre une protection de 94% contre une réinfection symptomatique et une protection de 75% contre une réinfection asymptomatique. “L’immunité vous donne un effet similaire au vaccin Pfizer et un bien meilleur effet que le vaccin AstraZeneca et c’est rassurant pour les gens”, affirme la professeure Hopkins.

L’étude n’a en revanche pas été évaluée par des pairs et continuera à suivre les participants pendant 12 mois pour en savoir plus sur la durée de l’immunité, l’efficacité des réponses vaccinales et la transmissibilité du virus par ces personnes. Il est également important de noter que l’étude a été réalisée sur des personnes âgées entre 34 et 54 ans. Impossible donc d’en tirer des conclusion quant à l’immunité de personnes âgées suite à une première infection.

Ce contenu peut également vous intéresser :