Covid-19: fin du masque à l'école primaire dans les départements où le taux d'incidence est inférieur à 50

·2 min de lecture

Cet allégement entrera en vigueur à partir du lundi 4 octobre. Le taux d'incidence devra avoir été inférieur à 50 pendant 5 jours consécutifs.

Applicable pour tous les enfants à partir du CP, l'obligation de port du masque va être allégée à l'école primaire dans les départements où la situation épidémique s'améliore. 

"Une adaptation territoriale de plusieurs mesures de freinage" a été actée ce mercredi en Conseil de défense et de sécurité nationale, a indiqué Gabriel Attal.

"À partir du lundi 4 octobre, dans les départements où le taux d'incidence se stabilise au-dessous du seuil de 50 pour 100.000 habitants, le protocole sanitaire passera en niveau 1, ce qui signifie essentiellement que l'obligation du port du masque à l'école primaire y sera levée", a détaillé le porte-parole du gouvernement.

Pour que cet allégement entre en vigueur, il faudra que le taux d'incidence soit en-dessous de 50 pendant cinq jours consécutifs, a précisé le ministère de l'Éducation à BFMTV. Cette mesure ne concernera pas les enseignants et adultes, qui continueront à porter le masque en classe.

"Les jauges qui s'appliquent dans certains établissements recevant du public seront levées dans ces mêmes départements", a également annoncé Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres, en affirmant que "le port du masque, notamment pour les plus jeunes enfants, est loin d'être anodin".

Le niveau 1 constitue le palier le moins contraignant en termes de restrictions liées au Covid-19. Dans les départements concernés par cette rétrogradation au niveau 1, le masque continuera d'être obligatoire en intérieur pour les collégiens et lycéens.

Le pass sanitaire n'est pas concerné par l'adaptation territoriale des mesures, a également précisé le secrétaire d'État. 

"À ce stade, il n'y a pas de décision d'adapter le pass sanitaire, il continue à s'appliquer dans les mêmes conditions", a indiqué Gabriel Attal.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles