Covid-19, pas de films en salles... La mauvaise année de Tom Hanks

·1 min de lecture

L'année avait pourtant bien commencé. Le 5 janvier, aux Golden Globes, Tom Hanks reçoit un prix pour l'ensemble de sa carrière. Sur scène, il ne peut retenir ses larmes. "Excusez-moi, un homme est béni quand il a une famille comme ça devant lui", s'exclame la star aux deux oscars (pour Philadelphia et Forrest Gump) en désignant sa femme, Rita Wilson, et ses enfants. Deux mois plus tard, patatras! Il contracte le Covid-19 alors qu'il tourne en Australie Elvis, un biopic sur les relations entre le King et son imprésario (qu'il incarne), réalisé par Baz Luhrmann (Moulin Rouge). La production est immédiatement mise à l'arrêt.

Rita, qui l'avait rejoint, est également contaminée. Le couple est placé en quarantaine. L'acteur de 63 ans appréhende une hospitalisation, lui qui est atteint d'un diabète de type 2 et porte une prothèse vasculaire. Au final, il ne souffre que de fatigue et de courbatures, tandis que son épouse développe une forme plus sévère de la maladie. Pour rassurer les fans, ils postent une photo sur les réseaux sociaux, tout sourires mais coiffés d'une casquette dissimulant à peine leur teint pâle.

Quelque temps plus tard, Tom Hanks évoque cette épreuve avec humour lors d'une conférence de presse en ligne : "J'étais incapable de me concentrer plus de douze ­minutes d'affilée, mais c'est mon état naturel de toute façon! J'étais épuisé en permanence." Et le comédien d'ajouter qu'il a connu des vertiges, à la limite de l'évanouissement. Sa femme a été plus durement tou...


Lire la suite sur LeJDD