Publicité

Covid-19 : les départements avec le plus de cas aux urgences en France

Les départements du Sud-Ouest sont ceux dans lesquels on enregistre la plus grande part de Covid aux urgences, à un niveau faible toutefois.

Les départements du Sud Ouest enregistrent une plus grande part de cas de Covid dans les passages aux urgences. Photo d'illustration / Getty Images
Les départements du Sud Ouest enregistrent une plus grande part de cas de Covid dans les passages aux urgences. Photo d'illustration / Getty Images

Le Covid continue de régresser à des niveaux très bas, malgré la période hivernale, propice à la propagation des virus. Comme le montre la carte ci-dessous, le recul de la circulation du Covid se poursuit début février.

Le recul du Covid se poursuit

Seuls 13 départements enregistrent une hausse de la circulation du Covid entre la semaine du 22 au 28 janvier et celle du 29 janvier au 4 février, essentiellement marquée en Savoie (+100%), dans l'Ordre (+73,8%) et en Isère (+36%).

Malgré cette hausse dans 13 départements, la circulation du Covid reste à des niveaux très faibles. La Savoie n'a un taux d'incidence que de 3 cas pour 100 000 habitants, l'Isère de 9 cas pour 100 000 habitants et l'Orne de 12 cas pour 100 000 habitants, ce qui relativise nettement la hausse.

Une incidence très faible

La Charente-Maritime mise à part, avec une incidence de 15 cas pour 100 000 habitants, c'est le Nord-Est qui reste le plus touché : les Ardennes, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle ont une incidence qui comprise entre 11 et 14 cas pour 100 000 habitants.

Seules les Landes, l'Orne et l'Yonne ont une incidence qui dépasse les 10 cas pour 100 000 habitants dans l'Hexagone, comme le montre la carte ci-dessous. À noter toutefois que l'incidence est calculée uniquement avec les tests réalisés en laboratoire, et non plus en pharmacie.

Un recul qui se confirme avec une incidence moyenne de 6 cas pour 100 000 habitants cette semaine contre 8 la semaine précédente, indique Santé Publique France dans son bulletin hebdomadaire.

Peu d'impact sur les urgences

À l'hôpital, on enregistre davantage de passages aux urgences pour symptôme grippal, 11 494, soit 3,2% des passages aux urgences, que pour Covid, 1 011, soit 0,3% du total. Une moyenne nationale qui cache toutefois des disparités au niveau local. Ainsi, comme le montre la carte ci-dessous, les départements situés dans un large quart Sud Ouest enregistrent davantage de passages aux urgences pour suspicion de Covid.

1,03% des passages aux urgences le sont pour Covid en Lozère, 0,9% dans le Lot-et-Garonne, 0,73% dans les Landes, soit largement plus que la moyenne nationale. À noter toutefois un net recul comparé à il y a deux mois, lorsque le département le plus touché, les Alpes-de-Haute-Provence, enregistraient 3,77% des passages aux urgences pour des suspicions de Covid.

L'épidémie de grippe se poursuit

Concernant les autres épidémies sous surveillance, Santé Publique France note que les indicateurs de la bronchiolite sont en stabilisation ou légère augmentation, mais à des niveaux bas, l'ensemble des régions hexagonales est hors épidémie.

En revanche, l'épidémie de grippe se poursuit avec une stabilisation de la majorité des indicateurs en médecine de ville et une activité en hausse à l’hôpital.

VIDÉO - Espagne: le masque à nouveau obligatoire dans les hôpitaux de trois régions, face à une hausse des cas de grippe et de Covid