Covid-19 et confinement : les repas livrés à domicile, un danger pour la santé ?

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Caucasian man holding a big hamburger
Caucasian man holding a big hamburger

Des médecins mettent en garde contre la surabondance de nourriture pour les personnes déjà atteintes de certaines maladies (diabète, hypertension, etc).

Plus de la moitié des Français ont pris du poids pendant le confinement mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Apéritifs à répétition, repas gras, plats en livraison, les nouvelles habitudes culinaires n’étaient pas toujours les bonnes. Dans le Daily Mail, des médecins mettent en garde contre les méfaits du confinement sur la balance et sur la santé en général.

Selon les spécialistes, cette situation exceptionnelle aurait engendré de mauvaises habitudes alimentaires, comme de prendre trop souvent à manger à emporter. Les médecins mettent en garde contre l’abondance de nourriture pouvant conduire à des conséquences chez les personnes déjà atteintes d’hypertension artérielle, de cholestérol, d’une glycémie trop importante et d'obésité. En effet, ces maladies sont aggravées par une mauvaise alimentation et un manque d'exercice. Des études ont déjà montré qu'elles augmentent également le risque de complications pour les patients atteints de Covid-19. Selon les experts de l'hôpital Mount Sinai de New York, le confinement a poussé les habitants à cuisiner moins et à commander plus.

Comme le rapporte le Daily Mail, des spécialistes craignent qu'une augmentation de la consommation de malbouffe et le manque d'exercice pendant cette pandémie de Covid-19 conduisent à une explosion des maladies chroniques. Le Dr Jeffrey Mechanick, professeur de médecine à Mount Sinai Heart, a dirigé une nouvelle recherche à ce sujet. Lui et ses collègues ont déclaré que cette crise sanitaire avait mis en lumière la nécessité d'améliorer rapidement la santé cardiaque du public.

Ainsi, le Dr Mechanick et ses collègues craignent de voir apparaître un “syndrome cardiométabolique lié à la maladie à coronavirus” (CIRCS). “Le Dr Mechanick et ses collègues ont déclaré que les commandes au domicile peuvent avoir un impact négatif sur les habitudes de santé, ainsi que la perturbation des anciennes routines. Ils ont appelé à un programme de prévention pour créer une culture saine”, note le Daily Mail.

La nécessité de l’exercice

Ainsi, les auteurs assurent que “la distanciation sociale favorise une culture de la commande et de la consommation d'aliments réconfortants”. Ils plaident pour que des instructions simples soient fournies pour promouvoir un mode de vie sain. “Plus précisément, avec la fermeture des écoles et des programmes de repas du midi, et de nouvelles routines de travail ou de séjour à la maison, les risques de dénutrition, de prise de poids et de déconditionnement chez les enfants/adultes doivent être contrés par des activités physiques planifiées à la maison”, alertent les auteurs. Toutes ces données faisaient partie d'un séminaire en trois parties du Journal of the American College of Cardiology.

Des chercheurs américains ont déjà averti que des périodes prolongées à la maison, pour les enfants et les adultes, augmentaient le risque de prendre du poids. En effet, moins d’exercice physique et davantage de temps passé devant la télévision sont associés à une prise de poids.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :