Covid-19: Castex affirme que "les semaines qui arrivent vont être difficiles"

Julia Van Aelst
·1 min de lecture

Les variants du Covid-19, plus contagieux, complexifient la sortie de la crise sanitaire. Le Premier ministre entrevoit des semaines à venir "difficiles", mais assure que "l'horizon va s'éclaircir".

Les mots de Castex devant les députés LaREM ce mardi matin suggèrent-ils l'arrivée de nouvelles restrictions? Les vingt départements sous tension restent en tout cas sous haute surveillance des autorités, a souligné le Premier ministre lors d'une reunion de groupe.

"Les semaines qui arrivent vont être difficiles", a-t-il prévenu, précisant que l'approche territorialisée pour endiguer la propagation du virus restait, pour l'heure, l'option principale.

Une forme de réponse, sans la nommer, à Anne Hidalgo, qui considère "inhumain" le scénario d'un confinement le week-end en Île-de-France. "Si les alternatives qui sont envisagées par tel ou tel élu local sont excessives ou décalées, nous devons le dire", a ajouté le Premier ministre.

"L'horizon va s'éclaircir"

Se disant conscient de la "lassitude" des Français quant aux restrictions qui s'enchaînent depuis bientôt un an, Jean Castex a toutefois voulu apporter une note d'espoir:

Entre la vaccination qui progresse et le retour des beaux jours, "on arrivera à sortir de cet entre deux d'ici quelques semaines", a espéré le Premier ministre. "L'horizon va s'éclaircir."

Il rejoint ainsi les propos tenus lundi par Emmanuel Macron qui appelle à tenir "encore quatre à six semaines".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :