Covid-19. Avec sa campagne de vaccination, Israël envisage une sortie de crise

Courrier international (Paris)
·2 min de lecture

Avec un nombre de nouveaux cas toujours très élevé mais un taux de décès parmi les plus faibles du monde, Israël continue à battre des records. Notamment celui du nombre de vaccinations. Plus de 3,6 millions d’Israéliens ont reçu la première dose du vaccin Pfizer ; et 2,3 millions, la seconde, sur une population de 9 millions d’habitants. Pour la première fois, le cabinet chargé de la lutte contre le Covid-19 présente un plan de sortie de la crise.

“Des chiffres encourageants”, titre Maariv. La presse israélienne fait état de la diminution très nette des cas graves dans les hôpitaux. Le taux de positivité est, pour la première fois depuis un mois, en dessous des 8 %. Avec environ 6 000 nouveaux cas pour la journée du mardi 9 février, soit 2 000 de moins que la moyenne de la semaine précédente, les experts le proclament : le vaccin commence à montrer ses effets.

Les journaux rapportent le calendrier du déconfinement tel qu’il est envisagé par le “cabinet coronavirus” : rentrée des classes normale dès le jeudi 11 février dans les zones vertes, partielle dans les autres. Reprise des événements culturels et réouverture des salles de sport, mais pour les personnes vaccinées seulement. Même chose le 9 mars pour les restaurants, hôtels et salles de mariage. Toujours “pour les vaccinés” exclusivement.

À lire aussi: Désobéissance. L’épidémie de Covid-19 met Israël face au séparatisme juif ultraorthodoxe

Un programme d’ores et déjà décrié notamment pour ce qui est des établissements scolaires. “Nous n’avons tiré aucun enseignement des précédents déconfinements”, affirme Yediot Aharonot qui parle de “l’impréparation des responsables de l’Éducation nationale pour cette sortie de crise”. Israel Hayom, le journal le plus lu en Israël, fait part de l’inquiétude des médecins : seul 56 % du corps enseignant a accepté de se faire vacciner.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :