Covid-19 en Afrique du Sud : une "baisse spectaculaire" des cas

Source AFP
·1 min de lecture
Face à la baisse du nombre de contaminations au Covid-19 en Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a annoncé un allègement des restrictions, qui entre en vigueur dès ce dimanche 28 février à minuit.

Face à la baisse importante du nombre de contaminations dans son pays, le président sud-africain Cyril Ramaphosa annonce un allègement des restrictions en vigueur.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé, dans la soirée de ce dimanche 28 février, un nouvel allègement dès lundi des restrictions imposées pour endiguer la propagation du Covid-19 dans le pays le plus touché du continent, après une « baisse spectaculaire » du nombre de contaminations. Cet allègement, qui entre en vigueur dès ce dimanche à minuit (22 heures GMT), va permettre une reprise de la plupart des activités économiques en Afrique du Sud, qui ont été fortement mises à mal par le virus.

Dans une adresse télévisée, Cyril Ramaphosa a fait état d'une baisse constante des contaminations et des admissions hospitalières ces huit dernières semaines. « Grâce à la baisse du nombre d'infections, le pays peut désormais alléger certaines restrictions concernant les déplacements et l'activité économique », a-t-il annoncé. « Nous le faisons prudemment », a ajouté le président sud-africain.

À LIRE AUSSI : L'Afrique du Sud confrontée aux défis de la relance

Un accord conclu avec Johnson & Johnson

En conséquence, l'Afrique du Sud passe directement du niveau d'alerte 3 au niveau d'alerte 1, sur une échelle de 5. Le couvre-feu national est également raccourci et sera désormais en vigueur entre minuit et 4 heures du matin. Selon le chef de l'État, l'Afrique du Sud a enregistré un peu moins de 10 000 nouveaux cas de Covid-19 au cours de la semaine écoulée, contre plus de 40 000 au cours de la dernière semaine de janvier et environ 90 000 au cours de la dernière sema [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :