Publicité

Couronnement de Charles III (France 2) - Stéphane Bern : "Meghan Markle a calculé qu’elle avait plus à perdre en venant qu’en s’abstenant"

Julian Bugier orchestrera cet événement entouré de nombreux intervenants. Quel sera votre rôle ?

Stéphane Bern : Décrypter au mieux le moment. Ce qui m’importe, c’est de donner du sens, d’apporter une information rigoureuse afin que les téléspectateurs comprennent tout ce qu’il se passe. Car chaque rituel, chaque regalia – les couronnes, les épées ou les sceptres – a une signification propre.

À lire également

Couronnement de Charles III : une quiche aux épinards à l’honneur pour le grand jour, voici la recette !

Charles III est déjà roi. Que va changer cette cérémonie ?

Il s’agit de la transfiguration d’un roi profane en un roi sacré. L’archevêque de Canterbury, chef de l’Église d’Angleterre, va procéder à l’onction du saint chrême à différents points du corps du souverain. Et celui-ci va devenir le lieutenant du Christ sur terre, selon la tradition biblique. À partir de là, les sujets feront allégeance au roi sacré. Les rituels, qui puisent leurs racines dans la nuit des temps, font écho en chacun de nous, que l’on soit croyant ou pas.

En quoi le couronnement de Charles va-t-il être différent de celui de la reine Élisabeth II, il y a soixante-dix ans ?

Ce sont deux salles, deux ambiances, car la monarchie a beaucoup évolué. Le nouveau roi souhaite envoye...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi