Publicité

"Un coureur impulsif, pas toujours intelligent": la petite phrase de Lefevere sur Alaphilippe

33e au classement général du dernier Tour de France, Julian Alaphilippe ne devrait pas avoir l’occasion de faire mieux lors de l’édition 2024. En conférence de presse, le Français a vu Patrick Lefevere (patron de l’équipe Soudal-Quick-Step) indiquer que le coureur a de faibles chances d’y prendre part.

"A priori non, parce que voir Julian en 100% domestique de Remco Evenepoel, je n'aime pas cette image-là." À défaut de rouler en France, Alaphilippe a des chances de participer au Tour d’Italie (4-26 mai). Si Lefevere estime que son coureur a les capacités pour y être performant, il s’est tout de même permis une petite pique "Je pense que le Giro convient à son style de coureur impulsif, pas toujours intelligent, mais que les gens aiment".

Une petite phrase piquante qui n'est pas une première. En janvier dernier, Patrick Lefevere disait de Julian Alaphilippe: "Je lui ai dit que je n’étais pas content du tout. Je comprends ses maladies et ses chutes, mais tu ne peux pas continuer à te cacher derrière ça. C'était la froide vérité".

"Quand on paie bien, il faut être dur"

Durant la présentation de son équipe, Lefevere a tout même assuré avoir confiance en son coureur pour le Tour des Flandres qui aura lieu le 31 mars: "Nous avons eu une discussion ouverte. Tout le monde dit que je suis trop dur, mais quand on paie bien, il faut être dur. Et correct". "Nous avons conclu un accord. Il m'a dit : donnez-moi encore un hiver et je vous prouverai que je peux encore le faire."

"Il est amoureux du Tour et il devrait encore pouvoir le faire comme en 2020." Alors en tête avec Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel, le Français percute une moto, se fracture la main. Avant cette compétition, Alaphilippe dirigera l’équipe lors du Tour Down Under prévue en Australie du 16 au 21 janvier.

Article original publié sur RMC Sport