Publicité

Vers des coupures de courant dans les permanences parlementaires? Pour Sébastien Menesplier (CGT Mines-Énergies), c'est une "forme d'action qui exprime la colère"

Le gouvernement a présenté le 11 janvier sa réforme des retraites. Une réforme qui a provoqué la colère des syndicats. Des coupures de courant dans les permanences des parlementaires sont parmi les actions envisagées selon Sébastien Menesplier, secrétaire général de la CGT Mines-Énergies