Publicité

Coupures étranges de câbles Internet : les houthis nient, sans convaincre

cable mer rouge
cable mer rouge

Que s’est-il passé au large du Yémen ? La question demeure toujours sans réponse claire, alors que des câbles sous-marins transitant en mer Rouge ont été coupés. Deux scénarios se démarquent : celui de l’accident, avec une ancre sectionnant par inadvertance ces installations, ou celui du sabotage, avec un fort soupçon en direction des houthis.

Ce qui est sûr, c’est que les communications par cette voie-là sont affectées. L’opérateur hongkongais HGC Global Communications a fait une déclaration le 4 mars pour évaluer à 25 % la proportion du trafic affectée dans la zone. Quatre câbles sont endommagés sur la quinzaine passant dans les parages. De la redirection de trafic a été mise en place.

Concernant ce fournisseur d’accès à Internet, les communications s’appuient sur la dizaine de câbles toujours opérationnels, mais aussi par des liaisons qui traversent l’Eurasie et d’autres qui passent du côté des États-Unis, en franchissant les océans Pacifique et Atlantique, sur des dizaines de milliers de kilomètres à chaque fois.

câble sous-marin
câble sous-marin

Un câble sous-marin. // Source : Norimoto

Les gestionnaires de ces câbles, comme Seacom et Tata Communications, ont aussi fait savoir que des dispositions techniques avaient été prises pour trouver des chemins alternatifs. Des tests effectués sur ces infrastructures ont confirmé que les segments fragilisés se trouvent bien au sud de la mer Rouge, dans une zone sous juridiction yéménite.

La destruction des câbles a rapidement conduit à s’interroger sur le rôle des houthis,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Capture d'écran