Publicité

Coupe du monde de rugby: comment "Dans les yeux d'Émilie" de Joe Dassin est devenu l'hymne des tribunes

Coupe du monde de rugby: comment "Dans les yeux d'Émilie" de Joe Dassin est devenu l'hymne des tribunes

Il y a La Marseillaise et Dans les yeux d'Émilie. Si l'hymne officiel français est entonné avant chaque match du XV de France, c'est une chanson de Joe Dassin qui est devenue virale depuis le début de la Coupe du monde de rugby. Sorti en 1977 et interprété par Joe Dassin, le tube connaît une seconde jeunesse.

Le sud-ouest, par le biais des ferias, a déjà remis au goût du jour ces dernières années Dans les yeux d'Émilie. Dans le monde du sport, l'équipe de France de basket avait lancé la mode lors de l'Euro 2015, déjà disputé à domicile. "Il y a quelques joueurs qui ne connaissaient pas", s'amusait à l'époque Boris Diaw.

Le choix de Tony Parker et ses coéquipiers avait pu surprendre mais celui-ci était le prolongement des scènes vécues dans les gradins du stade de Pomarez. Cette commune accueille chaque année la finale de la Coupe des Landes, une célèbre compétition dans le milieu du basket amateur. Et une fanfare, Harmonie de Pomarez, s'était chargée de reprendre Dans les yeux d'Emilie au début des années 2010.

"La musique est très porteuse et entraînante"

En rugby, le Stade Toulousain a aussi repris à son compte le titre ces dernières années. "Depuis six mois, c'est énorme", relate pour BFM TV Julien Dassin, fils du chanteur décédé en 1980. Des versions modernisées ont même été publiées depuis, à l'image de celle proposée pour le Mondial par le collectif Magic System. "La musique est très porteuse et entraînante, ça embarque, estime Julien Dassin. Elle est gaie mais très mélancolique. C'est une amourette de vacances. Quand on arrive au printemps, le Saint-Laurent (un fleuve, ndlr) est délivré mais Émilie est partie."

Un destin comme I will survive?

Au fur et à mesure, le titre a donc gagné les tribunes françaises. Depuis le début de la Coupe du monde de rugby, les vidéos de supporters chantant Dans les yeux d'Émilie se multiplient. "Ce sont des chansons qui parlent aux gens, on a tous une histoire sur une chanson de Joe Dassin, prolonge son fils. Il y a une histoire avec Dans les yeux d'Émilie, c'est de savoir qui est Émilie? On ne sait pas si elle a existé, il faudrait demander à l'auteur (sourire). Mais il avait une attache particulière avec le Canada. Le refrain embarque mais le texte est mélancolique."

Même la jeune génération s'est emparée du phénomène, avec de multiples vidéos sur les réseaux sociaux à l'image de TikTok, où la chanson est arrivée en tendances. Les chiffres de streaming explosent également. "C'est compliqué de se mettre à la place de l'artiste. Qu'est-ce qu'il aurait fait? Il aimait les gens donc quand on voit ces foules, clairement, c'est oui", se réjouit Julien Dassin.

Le 28 octobre prochain, le XV de France espère entrer dans l'histoire en remportant sa première Coupe du monde. En 1998, les Bleus du football s'offraient un sacre mondial à domicile, au Stade de France. I will survive, de Gloria Gaynor, accompagnait les joueurs. "Si demain Dans les yeux d'Émilie peut devenir I will survive, je serai ravi de voir que ce titre traverse les décennies et de voir la nouvelle généraiton chanter. C'est toujours rassembleur".

Article original publié sur RMC Sport