Coupe du monde polémique au Qatar : la Fifa somme les nations participantes de « se concentrer » sur le sport

© REUTERS/Stringer

Mettre le ballon rond au centre des préoccupations pour éclipser toute controverse. Une lettre exhortant les équipes à « laisser le football occuper le devant de la scène » a été envoyée par le président de la FIFA, Gianni Infantino, et la secrétaire générale de la fédération, Fatma Samoura, aux 32 pays participant à la Coupe du monde au Qatar, comme le rapporte la BBC . Il leur est demandé de laisser de côté « toutes les batailles idéologiques ou politiques qui existent » en lien avec l'organisation de cette compétition sportive dans ce petit émirat du Moyen-Orient. Terre d'accueil de ce mondial, le Qatar est notamment étrillé pour les conditions de travail déplorables des ouvriers migrants qu'il emploie, la construction de projets pharaonesques s'élevant à plusieurs dizaines de milliards de dollars, son impact écologique ou encore ses lois criminalisation les relations homosexuelles. Étouffée par cette cascade de polémiques, la FIFA essaie de recentrer le débat : « S'il vous plaît, concentrons-nous maintenant sur le football ! »

« À la Fifa, nous essayons de respecter toutes les opinions et croyances, sans pour autant donner des leçons de morale au reste du monde. Aucun peuple, aucune culture ou nation n'est "meilleur" qu'un autre. Ce principe est la pierre angulaire même du respect mutuel et de la non-discrimination », écrivent Gianni Infantino et Fatma Samoura, pour tenter d'enrayer les boycotts et marques de protestation promis par plusieurs équipes.

Lire aussi - TRIB...


Lire la suite sur LeJDD