Publicité

Coupe du monde 2022 : les tribunes de Qatar-Equateur désertées dès la mi-temps

Les tribunes du stade Al-Bayt ont commencé à se vider dès la mi-temps lors de Qata-Equateur. Un « affront » fait à l’émir, selon Nathalie Iannetta.

FOOTBALL - Ce n’était certainement pas comme ça que l’émir Al Thani imaginait le premier match du Qatar dans « SA » Coupe du monde 2022. Battus (2-0) par l’Équateur dans son stade Al-Bayt de Doha, les Qataris ont en effet dû subir l’absence de soutien de leurs supporters dimanche 20 novembre, qui quittaient les tribunes dès la mi-temps.

Nettement dominé par l’Équateur, le Qatar a encaissé deux buts dès la première période et à la pause, des milliers de spectateurs avaient déjà quitté le stade. Au fur et à mesure de la deuxième mi-temps, ces départs se sont intensifiés et les tribunes étaient très dégarnies à la 80e minute. Du « jamais-vu » pour une coupe du monde, et un sérieux « affront » à la Fifa ainsi qu’à l’émir du Qatar, selon la directrice des sports de Radio France, Nathalie Iannetta.

« C’est un affront en fait. Un affront au comité d’organisation, un affront à la Fifa qui pense que la passion du foot, sa culture, ses codes se plaquent n’importe où, n’importe quand, n’importe comment », a analysé sur Franceinfo l’ancienne conseillère Sports de François Hollande. Avant de reprendre : « Et puis c’est un affront à l’émir (du Qatar) surtout, qui savait que son peuple ne voulait pas vraiment de cette Coupe du monde et qu’il n’y était pas vraiment acculturé, mais il ne se doutait sûrement pas que cela se verrait à la télévision ».

Le sélectionneur du Qatar n’a rien vu

Après tout, pourquoi soutenir une équipe qui perd ? Des supporters ont confié leur déception auprès du Parisien : « Bien sûr qu’on s’en va, ils perdent. La dernière fois, ils avaient gagné 3-0. Là, ils prennent deux buts et des cartons jaunes », a confié l’un d’entre eux à nos confrères sur place.

Au sein de l’équipe du Qatar, on préfère feindre de n’avoir rien vu. « J’avais trop de travail pour regarder les gradins. Nous nous sommes sentis soutenus. J’espère que lors du prochain match, les gens pourront se sentir plus fiers. Ils savent qu’on peut donner plus, a réagi le sélectionneur espagnol du Qatar Felix Sanchez après le match. On regrette de ne pas avoir pu faire partie de cette fête mais on savait que ce scénario pouvait se produire. Le début n’a pas été à la hauteur des attentes. »

S’il s’était vidé à la fin de la rencontre, pour la cérémonie d’ouverture et au coup d’envoi du match, le stade était en revanche entièrement rempli. Environ 67 000 spectateurs étaient sur place, selon les organisateurs. Pour tenter une nouvelle fois de conquérir leurs supporters, les Qataris devront attendre le vendredi 25 novembre, date de leur prochaine rencontre face au Sénégal.

VIDÉO - Football : Karim Benzema forfait pour la Coupe du monde au Qatar

Lire aussi

undefined

Coupe du monde 2022 : Karim Benzema forfait pour tout le Mondial

undefinedundefined

La Coupe du monde 2022 peut-elle être suivie au bureau ?

undefined