Publicité

Coupe de France: Rennes sort l’OM après une longue séance de tirs au but et retrouvera Sochaux en huitièmes de finale

Une frappe sur la barre pour mettre fin à la soirée. En manquant sa tentative, Samuel Gigot a précipité l’élimination de l’OM sur la pelouse du Stade Rennais, ce dimanche, en 16es de finale de la Coupe de France (1-1, 9 tab à 8). Après un match assez pauvre en occasions franches, les deux équipes se sont séparées au terme d’une longue séance de tirs au but, durant laquelle Gauthier Gallon (aligné à la place de Steve Mandanda) et Pau Lopes n'ont pas sorti un seul arrêt.

Avant ce final plein de tension et de suspense, Marseille avait ouvert le score grâce à une superbe frappe de Jordan Veretout à la demi-heure de jeu (29e). Mais Martin Terrier a égalisé en début de seconde période en reprenant de la tête un centre de Benjamin Bourigeaud, qui a manqué un penalty avant la pause, avec une double parade spectaculaire de Pau Lopes.

Un baptême difficile pour Garcia, Onana en difficulté

A la tête d’un effectif amoindri par les joueurs partis disputer la CAN en Côte d’Ivoire (Azzedine Ounahi, Amine Harit, Chancel Mbemba, Pape Gueye, Ismaïla Sarr, Iliman Ndiaye et Faris Moumbgana, fraîchement recruté à Bodo/Glimt), Gennaro Gattuso a composé avec les moyens du bord au Roazhon Park. Et le coach marseillais a rapidement perdu deux joueurs supplémentaires sur blessure: Michael Murillo et le jeune Bilal Nadir, sortis en première mi-temps. De quoi permettre à Ulisses Garcia, le latéral suisse, de faire ses grands débuts sous le maillot phocéen, avec quelques difficultés, à l’image de Jean Onana, l’autre recrue de l’hiver alignée dans l’entrejeu.

Avec 53% de possession, les Marseillais ont eu le ballon dans les pieds en Bretagne. Mais avec seulement deux frappes cadrées (sur quatorze tentatives), ils se sont montrés trop frileux et imprécis pour faire vaciller les Rennais, qui ont conclu la séance de tirs au but par l'intermédiaire de Mahamadou Nagida, le latéral de 18 ans. En 8es de finale, les joueurs de Julien Stéphan se déplaceront au stade Bonal pour y défier Sochaux (National) le 7 février. Avant cela, ils se rendront à Lyon vendredi prochain en Ligue 1 (21h), alors que l'OM accueillera Monaco le lendemain (21h).

Article original publié sur RMC Sport