Publicité

Coupe de France: le PSG ne prévoit pas de laisser sa part de recettes à Orléans, les ultras parisiens boycottent le déplacement

Le stade de la Source affichera complet. Malgré une hausse des tarifs habituels, l’écrin de l’US Orléans sera plein pour la réception du PSG, samedi, en seizième de finale de la Coupe de France (20h45). Les 7.801 places mises en vente seront occupées pour la venue des champions de France. Une tribune supplémentaire va être installée pour l’occasion. En revanche, la préfecture n’a pas autorisé la commercialisation de places debout autour du terrain pour des raisons de sécurité.

L’actuel douzième de National devrait tout de même en profiter pour renflouer un peu ses caisses. Mais selon L’Équipe, l’USO, sous le coup d’une rétrogradation en National 2 à titre conservatoire de la DNCG (en attendant une possible vente du club), ne devrait pas pouvoir compter sur un geste du PSG. Selon L’Équipe, le club de la capitale n’aurait pas l’intention de laisser sa part de recettes à son hôte, qui a le statut professionnel, comme il le fait régulièrement pour des clubs amateurs en Coupe de France.

"Les supporters ne sont pas destinés à renflouer les caisses d’un club à la gestion hasardeuse"

Cette affiche se jouera sans les chants et les encouragements du Collectif Ultras Paris. Les habitués du Virage Auteuil ont décidé de boycotter le déplacement dans le Loiret afin de protester contre le prix des places proposées en parcage visiteurs (60 euros), alors que le PSG avait proposé de financer la moitié de leur coût (30 euros par billet).

"Face aux tarifs prohibitifs mis en place par le club local, le boycott nous apparaît comme la seule solution cohérente", explique les ultras parisiens dans un communiqué, en taclant la direction de l’USO. "Les supporters ne sont pas destinés à renflouer les caisses d’un club à la gestion hasardeuse (…) Il est temps de dire stop à ces tarifs qui privent de plus en plus de stade les classes populaires".

Article original publié sur RMC Sport