Publicité

Coupe de France : la venue confirmée d’Emmanuel Macron met la finale sous tension

Emmanuel Macron ne remettra pas la coupe au vainqueur depuis la pelouse.   - Credit:FRANCK FIFE / AFP
Emmanuel Macron ne remettra pas la coupe au vainqueur depuis la pelouse. - Credit:FRANCK FIFE / AFP

Soirée mouvementée en perspective à Saint-Denis : le Stade de France accueille une affiche inattendue en finale de Coupe de France, entre le tenant du titre, Nantes, et le promu Toulouse qui s'affrontent sur fond de tension sociale et sous haute vigilance sécuritaire, samedi (21 heures).

Le jaune des Canaris et le violet du Toulouse FC vont garnir les tribunes de l'enceinte francilienne, où 78 000 spectateurs sont attendus, dont des dizaines de milliers de supporteurs des deux équipes, qui savent sans doute qu'ils n'auront peut-être pas la chance de revivre une autre finale de sitôt.

L'affiche surprise entre ces deux formations de seconde partie de tableau en championnat se pare également d'un contexte extra-sportif assez pesant, près d'un an après la finale de Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid dans le même stade, qui avait tourné au fiasco sécuritaire.

Des actions prévues par les syndicats

De plus, la venue confirmée d'Emmanuel Macron attise les mouvements de protestation sociale, même si le chef de l'État n'a pas prévu, a priori, de descendre sur la pelouse en marge de la rencontre pour saluer les deux équipes, comme le veut parfois la coutume. Selon Le Figaro, Emmanuel Macron rencontrera les deux équipes soit dans les couloirs du stade, soit directement dans les vestiaires.
À LIRE AUSSIRetraites : JO, Festival de Cannes, les grands événements menacés ?

« Alors que les sifflets font partie d'un certain folklore au Stade de France, le présid [...] Lire la suite