Publicité

Coupe de France : Emmanuel Macron confiné en tribune au Stade de France

Emmanuel Macron assiste à la rencontre entre le FC Nantes et le Toulouse FC depuis la tribune aux côtés de Philippe Diallo, le président par intérim de la FFF, et de sa femme, Brigitte.  - Credit:ALAIN JOCARD / AFP
Emmanuel Macron assiste à la rencontre entre le FC Nantes et le Toulouse FC depuis la tribune aux côtés de Philippe Diallo, le président par intérim de la FFF, et de sa femme, Brigitte. - Credit:ALAIN JOCARD / AFP

La contestation sociale s'est invitée au Stade de France, ce samedi 29 avril, en marge de la finale de la Coupe de France, qui a vu la victoire de Toulouse. L'événement sportif a été placé « à haut risque » par la préfecture et Emmanuel Macron a préféré ne pas fouler la pelouse. Peu avant le coup d'envoi, le chef de l'État a donc salué les joueurs nantais et toulousains dans le couloir menant au terrain, à la sortie des vestiaires.

« Alors que les sifflets font partie d'un certain folklore au Stade de France, le président de la République a toujours respecté la tradition du salut des joueurs qu'il a réinstaurée. Pourtant, cette année, force est de constater la volonté de certains responsables politiques et syndicaux d'orchestrer un événement visant à détourner l'attention de la soirée […] sur un combat politique », a-t-on expliqué dans l'entourage du chef de l'État.

Le président français n'a pas, non plus, remis la coupe au vainqueur depuis la pelouse, comme il en était l'usage depuis trois ans et la crise du Covid. Le préfet de police, Laurent Nuñez, avait décidé que le trophée au vainqueur serait remis dans la tribune, car « cela empêche l'envahissement » de la pelouse. C'est ainsi dans la tribune présidentielle que le président a remis la coupe aux Toulousains, tout sourire, mais sans qu'une image soit retransmise sur les écrans du stade.

Un match qui s'est déroulé dans le calme

Le match a démarré à 21 heures dans un Stade de France plein et dans une grande [...] Lire la suite