Publicité

Coupe de France: le discours émouvant de Kévin Fortuné après Orléans-PSG

Une séquence émouvante. Titulaire samedi avec l'US Orléans pour un match des 16es de finale de la Coupe de France face au PSG, Kévin Fortuné s'est adressé à ses coéquipiers à l'issue de la défaite (4-1) de son équipe. Dans le vestiaire, l'ex-attaquant du RC Lens a été submergé par l'émotion au moment d'évoquer sa fille disparue.

"Je veux voir personne baisser la tête"

Pensionnaire de National, soit la troisième division française, l'US Orléans a été balayée par le leader de Ligue 1, porté par Kylian Mbappé avec ses deux buts et ses deux passes décisives. "On a montré qu'on était des vrais hommes, on a fait ce qu'on pouvait. Malheureusement, on tombe sur une grosse équipe mais je ne veux voir personne baisser la tête parce qu'on a fait un gros match", a d'abord lancé Fortuné à ses partenaires.

Expérimenté, le joueur de 34 ans a passé la majorité de sa carrière en Ligue 2 et en National. "C'est la première fois que j'ai senti une crampe. J'étais mort, j'ai fait les efforts avec vous, ce n'est pas passé mais on ressort de là avec la tête haute", a prolongé le Français.

"La semaine prochaine, c'est l'anniversaire de ma fille que j'ai perdue"

Souvent le sourire aux lèvres, Kévin Fortuné a connu un drame familial il y a plusieurs années, perdant l'une de ses filles à l'âge de 17 mois, atteinte d'une maladie. "Quelque chose qui me tient à cœur: je ne l'ai pas montré cette semaine et je vais peut-être plus le montrer ces prochains jours: la semaine prochaine c'est l'anniversaire de ma fille que j'ai perdue", a partagé Fortuné.

Kévin Fortuné a rapidement été réconforté par l'ensemble de ses coéquipiers. La scène s'est terminée par un attroupement collectif autour de l'attaquant, qui a achevé sa prise de parole en se projetant sur le prochain match contre Versailles.

Article original publié sur RMC Sport