Publicité

Sous le coup d'un avis d'expulsion, une mère de famille commet un geste épouvantable

La famille Alarcon avait presque tout pour être heureuse. Mariés depuis des années, Ruben et Andrea ont eu deux enfants : Scarlett, 9 ans et Emma, 6 ans. Depuis quinze ans, ils vivaient à Union, dans l'État de New York. Ils occupaient une maison sur Lincrest Terrace. Mais à l'automne 2023, leur vie a changé. À l'époque, la banque qui détenait le titre de propriété de leur maison a décidé de la saisir. La résidence a été vendue lors d'une vente du shérif en novembre pour 332.000 dollars. Les Alarcon ont alors eu 60 jours pour quitter les lieux sous peine d'en être expulsés. C'est entre ses murs que les enquêteurs ont fait une macabre découverte. Le 17 janvier dernier, ils ont retrouvé les corps sans vie de Ruben et de ses deux filles. Tous les trois ont été tués par balles. Andrea, elle, s'est suicidée.

Andrea Alarcon a abattu son mari par balle, puis ses deux filles, avant de retourner l'arme contre elle, selon le bureau du procureur. L'arme du crime a été trouvée près du corps de la meurtrière. "Dans des tragédies de cette ampleur, il n'y a pas de mots qui peuvent guérir, ni d'explications qui peuvent servir à donner un sens au public", a déclaré le procureur du comté d'Union. "Nos pensées vont à la famille et aux amis de ces victimes ainsi qu'à la communauté syndicale dans son ensemble à la suite de cet horrible événement", a-t-il continué. "Il s'agit d'un événement profondément tragique qui a profondément ébranlé notre (...)

Lire la suite sur Closer

Alain Delon placé sous sauvegarde de justice : des répercussions sur son testament ?
Astrologie 2024 : le signe du Serpent aura-t-il de la chance cette année ?
Disparition d’Emile au Vernet : l’enquête s’étend, ce lieu à 50 kilomètres qui concentre les recherches
Brigitte Macron : sa proximité physique avec Didier Deschamps a bien failli faire capoter leurs deux mariages
TÉMOIGNAGE. “Le cadeau que j’ai offert à mon père a révélé un terrible secret qui a brisé ma famille”