Publicité

Coup de com' et expérience sociale, Kyan Khojandi explique pourquoi il s'est affiché avec des cheveux

Kyan Khojandi dans sa vidéo publiée sur YOuTube le 11 décembre 2022  - Youtube
Kyan Khojandi dans sa vidéo publiée sur YOuTube le 11 décembre 2022 - Youtube

L'image avait grandement fait réagir sur les réseaux sociaux. La semaine passée, le comédien et humoriste Kyan Khojandi avait participé à deux émissions, "Quotidien" et "Clique", avec des cheveux alors qu'en temps normal, la star de la série Bref est chauve.

"Je me suis rappelé que j'étais chauve"

Dans une vidéo publiée ce dimanche sur sa chaîne Youtube, Kyan Khojandi est revenu sur cet événement. Dans un premier temps, celui qui est en tournée des Zéniths pour son dernier spectacle nommé Une bonne soirée a expliqué la manière dont sa calvitie était apparue durant sa vingtaine et la fait qu'aujourd'hui, il soit en paix ce changement physique.

Mais, afin de donner un coup de projecteur à son spectacle, le comédien a décidé de jouer avec les médias.

"Je me suis demandé récemment comment faire pour attirer l'attention des gens. Et je me suis rappelé que j'étais chauve. Je me suis demandé ce qu'il se passerait si du jour au lendemain, sans en parler à personne, je me pointais avec des cheveux ", explique-t-il.

Dont acte. Kyan Khojandi s'est adressé à un salon de coiffure basé à Vincennes qui lui a fabriqué une prothèse sur mesure. Avant de participer aux deux émissions, il a également mis les producteurs et présentateurs dans la confidence afin que la question ne soit pas abordée.

"Et là, le strike: les tweets, les gens se sont lâchés dans les commentaires, les stories "Bref, je suis allé en Turquie", les commentaires des gens qui disaient qu'en tant que chauve, je les avais déçus", se rappelle-t-il. "Conclusion, quand j'ai pas de cheveux, j'ai des gens qui me le font remarquer, quand j'ai des cheveux, j'ai des gens qui me le font remarquer", ajoute-t-il.

Doucement avec les blagues

Au-delà du simple coup de promotion, ces apparitions et la vidéo qui l'accompagne sont un appel à assumer sa particularité physique, mais également à faire attention aux blagues qui sont faites à ce sujet, sachant que "l'impact psychologique chez les gens est réel."

En revanche, l'humoriste laisse une question en suspens, celle de savoir s'il va ou non garder cette prothèse dans le futur. Afin de répondre à cette interrogation, il conseille aux plus curieux de venir le voir en spectacle.

Article original publié sur BFMTV.com