Orages en Corse : cinq morts avant une nouvelle nuit d'intempéries

Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

Le bilan des violents orages qui ont frappé la Corse jeudi matin est monté à cinq morts avec les décès d'un pêcheur à Girolata (Corse-du-Sud) et d'une kayakiste à Erbalunga (Haute-Corse), a indiqué à l'AFP la préfecture maritime.

"En cinq minutes, c'était l'enfer": après avoir été frappée par de violents orages, qui ont fait cinq morts dans l'île, la Corse se préparait de nouveau jeudi soir à affronter les éléments avec des pluies torrentielles attendues toute la nuit. L'île méditerranéenne, où la saison touristique bat son plein, est en effet repassée en vigilance orange à 21h00, pour un épisode qui va durer jusqu'à vendredi 10h00 au moins.

Jeudi matin, des orages très brutaux ont fait cinq morts à travers l'île de Beauté, dont deux en mer, un pêcheur de 62 ans et une kayakiste d'une soixantaine d'années.

Ce bilan a été confirmé jeudi soir à l'AFP par le ministère de l'Intérieur, la préfecture maritime et les deux préfectures corses, après qu'un sixième mort a été annoncé par erreur par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur place, dans un des campings frappés par les rafales, sur la foi d'une information trompeuse des pompiers.

Jeudi soir, plusieurs campings de Corse-du-Sud ont été évacués en prévision des nouveaux orages, au cours desquels les cumuls de précipitations pourront atteindre "ponctuellement de 80 à 100 mm", selon Météo-France. Mais les rafales de vent "seront nettement moins violentes que celles observées jeudi matin", mesurées à plus de 200 km/h.

En vidéo, les premières images des intempéries

"Les opérations de relogement sont en cours, soit en mobilisant des locaux municipaux, soit en mettant à disposition les collèges et lycées", a confirmé Gilles Simeoni, le président du Conseil exécutif de Corse, au côté du ministre, dans le camping de Sagone (Corse-du-Sud) où une adolescente de 13 ans a perdu la(...)


Lire la suite sur Paris Match