Corse: un chasseur jugé pour avoir blessé la passagère d'une voiture lors d'une battue aux sangliers

Photo d'une chasse en cours à Hirsingue le 8 novembre 2020. - SEBASTIEN BOZON © 2019 AFP
Photo d'une chasse en cours à Hirsingue le 8 novembre 2020. - SEBASTIEN BOZON © 2019 AFP

Un chasseur comparait ce vendredi devant le tribunal correctionnel d’Ajaccio (Corse-du-Sud), pour avoir tiré sur une femme en septembre 2021, rapporte Le Parisien. La victime, blessée à l'épaule, à la clavicule et aux côtes, a encore des séquelles un an et demi après l'accident et n'a toujours pas pu reprendre son travail de coiffeuse, explique le quotidien.

Au moment du tir, Brigitte se trouvait à l'arrière d'une voiture, son mari conduisant. Deux de leurs proches étaient également dans le véhicule, roulant dans le Sud de la Corse. Ils expliquent avoir vu le chasseur, "il était agenouillé au bord de la route, de dos à la forêt, porteur d’un fusil au niveau de la hanche, prêt à tirer", raconte le mari, Jean-François.

Ils entendent ensuite une détonation. Le tir fait un trou dans le pare-brise et touche Brigitte à l'épaule. Jean-François dit avoir, à ce moment-là, vu traverser un sanglier derrière le véhicule qui, lui, n'a pas été atteint.

Interdiction de tirer en direction des routes

Les secours sont appelés et le tireur, pratiquant la chasse depuis 40 ans, reconnaît immédiatement les faits, expliquant qu'il n'a pas vu la voiture arriver. Il est pourtant clairement édicté dans les règles de la Fédération nationale de chasse qu'il ne faut "pas tirer un gibier en direction des habitations et des routes".

L'homme, testé, n'était pas alcoolisé au moment des faits.

Pour l'avocat de la victime, "cette histoire doit servir de leçon de manière générale, les chasseurs ont le droit de chasser, mais ils sont avant tout une minorité et la majorité est, elle, en droit de se promener sans prendre de risque".

Pour tenter de palier ce type d'accidents graves, dont le nombre diminue mais qui fait encore des victimes, le gouvernement a lancé en janvier un "Plan sécurité à la chasse" avec pour objectif de "tendre vers le zéro accident".

Article original publié sur BFMTV.com