Publicité

En corps (France 2) : Les premiers pas d'actrice de Marion Barbeau, danseuse à l’Opéra de Paris

Elise, première danseuse, se blesse en plein spectacle. Tombé de rideau, urgences, plâtre, repos forcé. Elle ne remontera plus sur les pointes...

Amoureux de la danse depuis l’adolescence, le réalisateur de L’Auberge espagnole est l’auteur de nombreux documentaires sur cet art de l’excellence, dont un portrait de l’étoile Aurélie Dupont. Côté scène et coulisses, la danse est le moteur de son quinzième film : le portrait délicat d’une ballerine qui doit s’inventer une deuxième vie.

À lire également

Deux moi (France 2) Cédric Klapisch : "Je voulais faire un portrait du Paris d’aujourd’hui"

Danseuse à l’Opéra de Paris, Marion Barbeau fait ses premiers pas d’actrice devant la caméra de Cédric Klapisch. Son élégance, sa fine silhouette rappellent Audrey Hepburn. Est-ce pour cela que le cinéaste des Poupées russes l’a choisie pour En corps, son film sur la danse ? « Marion a un truc en plus, quelque chose de gracieux, d’un peu indescriptible, qui lui échappe. C’est lié à la spontanéité, au charisme. La caméra l’aime ! » Si le cinéma ne faisait pas partie de ses aspirations, travailler devant l’objectif d’une caméra n’a pas intimidé cette première danseuse de l’Opéra de Paris, qui a interprété Cendrillon, de Rudolf Noureev, travaillé avec le chorégraphe Benjamin Millepied, directeur de l’Opéra de Paris de 2014 à 2016, et fondé, avec le danseur Simon Le Borgne, la compagnie Alt. Take. Trois semaines après les castings, Marion a décroché le premier rôle d’En corps. « Moi qui ai été insomniaque pendant vingt ans de ma vie, cette nuit-là, j’ai dormi ! » De quoi rêve-t-elle pour l’avenir ? « Continuer à danser et à jouer si l’on m’en donne l’opportunité. »

En corps, dimanche 4 février à 21h10 sur France 2

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi