Publicité

Corps calcinés en Isère: le fils cadet a "avoué le meurtre de ses parents"

Âgé de 15 ans, Valentin N. a "avoué le meurtre de ses parents" au lendemain de son interpellation. Il avait disparu depuis la découverte de leurs corps dans la maison où ils vivaient.

Au lendemain de son interpellation, Valentin N., "a avoué le meurtre de ses parents", dont les corps ont été découverts calcinés dans leur maison en Isère, a indiqué ce dimanche 3 décembre le procureur de Grenoble.

"Je confirme que le jeune Valentin a avoué aux gendarmes être l'auteur du meurtre de ses parents", a indiqué Eric Vaillant dans un bref communiqué.

Une enquête ouverte du chef d'assassinats

Valentin N. avait disparu depuis la découverte lundi des corps calcinés de ses parents dans la maison où il vivait avec eux à Chateauvilain. Les corps présentaient aussi des plaies infligées par arme à feu à la tête, ainsi qu'au thorax pour l'un d'entre eux, a précisé vendredi dans un communiqué la procureure de Bourgoin-Jallieu Nathalie Hermitte, avant de se dessaisir de l'affaire, au profit du parquet de Grenoble.

Initialement ouverte pour "destruction par moyen dangereux ayant entraîné la mort", les investigations se poursuivent du chef d'assassinat. L'enquête s'est rapidement concentrée à retrouver Valentin, le seul membre de la famille encore manquant. En effet, le deuxième fils du couple avait quitté le domicile la veille des faits pour "se rendre sur son lieu d'études".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mort de Thomas: neuf jeunes mis en examen, mobiles encore à établir