Coronavirus: Macron a menacé d'interdire l'entrée aux Britanniques

CORONAVIRUS: MACRON A MENACÉ D'INTERDIRE L'ENTRÉE AUX BRITANNIQUES

PARIS (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a menacé vendredi de fermer la frontière entre la France et la Grande-Bretagne si le Premier ministre britannique Boris Johnson ne prenait pas de mesures plus strictes pour lutter contre la propagation du coronavirus, a rapporté le journal Libération.

Boris Johnson a réclamé vendredi la fermeture des pubs, restaurants, théâtres, cinémas et salles de sport afin d'enrayer la propagation de l'épidémie, plusieurs jours après que d'autres pays européens ont placé leurs citoyens en confinement.

D'après Libération, qui cite des sources à la présidence française, la décision du dirigeant britannique a été entérinée après qu'Emmanuel Macron lui a donné vendredi matin un ultimatum, menaçant d'interdire l'entrée sur le sol français à tous les voyageurs britanniques, si de nouvelles mesures contre le virus n'étaient pas prises.

Contactés par Reuters, les services du président français se sont refusés à tout commentaire. Mais une source proche d'Emmanuel Macron a confirmé qu'il y avait eu une conversation téléphonique entre les deux dirigeants vendredi.

"La présentation est un peu dure mais on a en effet préparé la fermeture (...)", a expliqué la source.

Interrogé sur ces informations, un porte-parole de Downing Street a déclaré : "comme l'a dit le Premier ministre vendredi, ces nouvelles mesures ont été prises sur la base de recommandations scientifiques et conformément au plan d'action gouvernemental énoncé il y a deux semaines".


(Michel Rose, avec James Davey à Londres, version française Jean Terzian et Gwénaëlle Barzic)