Coronavirus: Erdogan taxe l'UE de discrimination à l'égard de la Turquie

CORONAVIRUS: ERDOGAN TAXE L'UE DE DISCRIMINATION À L'ÉGARD DE LA TURQUIE

ANKARA (Reuters) - Recep Tayyip Erdogan a taxé mercredi l'Union européenne de discrimination à l'égard de la Turquie dans la gestion de la crise du coronavirus.

Le président, qui s'adressait à des représentants de son parti, n'a pas précisé la raison de ce reproche, mais la Turquie ne figure pas sur la liste européenne des pays "sûrs" dont les ressortissants sont autorisés à se rendre dans l'Union à partir de mercredi. Les Etats-Unis ne s'y trouvent pas non plus.


(Ali Kucukgocmen et Ezgi Erkoyun, version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault)