Coronavirus: Dominic Cummings, conseiller spécial de Johnson, présente des symptômes

CORONAVIRUS: DOMINIC CUMMINGS, CONSEILLER SPÉCIAL DE JOHNSON, PRÉSENTE DES SYMPTÔMES

LONDRES (Reuters) - Dominic Cummings, conseiller spécial de Boris Johnson et figure du Brexit, a développé des symptômes du Covid-19 et s'est placé à l'isolement, confirment lundi les services du Premier ministre britannique.

Ces symptômes sont apparus au cours du week-end, a ajouté un porte-parole de Downing Street, confirmant les informations révélées par un journaliste politique du Daily Mail.

Boris Johnson a annoncé vendredi qu'il était porteur du coronavirus, de même que son ministre de la Santé, Matt Hancock.

Agé de 48 ans, Dominic Cummings, qui fut l'un des artisans de la victoire du camp du Brexit lors du référendum de juin 2016, est devenu l'été dernier conseiller spécial du Premier ministre. Il est à ce titre l'un des membres les plus puissants du gouvernement britannique.

Cummings a dû démentir la semaine dernière avoir prôné une stratégie face au coronavirus consistant à privilégier l'immunisation de l'ensemble de la population britannique et la préservation de l'économie quitte à ce que des retraités meurent.

Le Sunday Times venait d'affirmer qu'il avait défini fin février la stratégie du gouvernement en ces termes: "immunité de masse, protection de l'économie et si cela signifie que des retraités meurent, tant pis".

Interrogé par Reuters sur l'authenticité de cette citation et sur l'exactitude de cet article, Dominic Cummings a répondu: "Non. Bien sûr que non. Non."


(Guy Faulconbridge et Kate Holton; version française Henri-Pierre André)