La belle histoire (ou la fake news) du confinement : la technique de drague géniale de cet Américain pour séduire sa voisine

Katia Rimbert
Journaliste
(c) Capture écran YouTube / Access

La pandémie de Coronavirus nous oblige à rester chez nous. Mais parfois, le confinement fait naître des histoires romantiques, à l’image de celle de Jeremy Cohen. Ce New-Yorkais a tenté le tout pour le tout afin de conquérir le cœur de sa voisine, en respectant les gestes barrières. Un peu trop beau pour être vrai ?

Vous avez très certainement vu passer cette vidéo, qui cumule pas moins de 9 millions de vues sur Twitter. Intitulée “Quarantined Cutie” (“Beauté confinée”, en Français), elle a fait le tour des réseaux sociaux, les gros titres de la presse américaines, a été reprise au JT en France et aux infos travers le monde… Mais si vous êtes passé à côté, elle vaut le détour. Dans ce fameux petit film, initialement posté sur Tik Tok en plusieurs parties, on peut voir une tentative aussi désespérée que géniale d’un jeune Américain confiné… Pour séduire sa voisine.

Jeremy Cohen habite à New York et plus précisément dans le quartier de Brooklyn, et reste cloîtré chez lui à cause du Coronavirus, comme tous les New-Yorkais. Tout à commencé lorsqu’il voit une jeune femme danser seule, sur le toit de l’immeuble situé dans la rue en face de la sienne. Il la salue, elle lui répond, ils s’échangent quelques mots en hurlant d’un bout à l’autre de la rue (sympa pour les voisins)… Bref, il rencontre (à distance) Tori Cignarella et a un petit crush pour elle. Et subitement, il a une idée pour entrer en contact avec elle, sans pour autant briser les règles du confinement.

Une rencontre magique en plein confinement

Le photographe de métier se sert de son drone pour envoyer un papier sur lequel il a inscrit son numéro de téléphone à sa target. Et ce qui devait arriver arriva : cette dernière lui envoie un SMS avec le sien. Mais cette histoire digne d’un conte de fées moderne ne s’arrête pas là. Le jeune homme met en scène un dîner romantique (après s’être mis sur son 31) et sort le grand jeu sur son balcon : nappe blanc, verre de vin, rose sur la table… Et une conversation sur FaceTime pour plonger son regard dans celui de sa bien aimée. Là où ça devient louche, c’est que cette dernière joue le jeu à la perfection. Elle aussi s’est changée et a aménagé une table cinq étoiles sur le toit de son logement. 

Bon, c’est bien joli, mais la distance a ses limites. Mais alors, comment se rencontrer dans la vraie vie en pleine crise sanitaire ? Jeremy Cohen avait sa petite idée. Et comme par magie, il avait l’accessoire idéal dans l’un de ses placards pour la mener à bien : une bulle gonflable géante, comme on en utilise pour faire du “zorbing” (dévaler une pente enfermé dedans, regardez sur YouTube c’est très drôle) ou du “bubble football” (du foot, toujours enfermé dans cette fameuse bulle de plastique).

L’amour, plus fort que tout

Le célibataire a donc rejoint sa belle devant chez elle, coincé dans cette structure et un bouquet de fleurs à la main ! Ainsi, il a pu avoir un véritable date avec sa voisine, en se baladant dans le quartier, en respectant le mètre de distance recommandé et sans jamais avoir de contact physique. Oui, on se croirait dans la suite de Love Actually, et c’est bien pour ça que cette histoire a autant ému les internautes qu’elle a suscité les soupçons.

Les réactions de la principale concernée peuvent sembler pas très naturelles, l’attirail que possède le vidéaste peu crédible… Les deux voisins ne se connaissaient-ils pas avant ? N’ont-ils pas scénarisé toute cette vidéo pour gagner des likes ou simplement diffuser un peu d’ondes positives en cette période compliquée ? Ou est-ce que nous qui voyons le mal partout ? A-t-on véritablement assisté au début d’une belle histoire d’amour ? Difficile d’avoir la réponse. Mais après tout, fake ou pas fake, cela reste l’une des techniques de drague les plus mignonnes (et ingénieuses, il faut bien le reconnaître) qu’on ait vue depuis le début du confinement.

A LIRE AUSSI

> “À cause du coronavirus, je ne serai pas là pour l'anniversaire de mon copain” : le témoignage d’une jeune femme bloquée à l'étranger

> Fails love du confinement : "Ça m’aura permis de réaliser que mon mec ne me manque absolument pas"

> Fails love du confinement #2 : "J'ai trois ex qui sont revenus depuis le début, un par semaine"