51 patients guéris du Covid-19 de nouveau testés positifs en Corée du Sud

·1 min de lecture
La Corée du Sud n'en a pas fini avec le coronavirus (Photo : ED JONES/AFP via Getty Images)
La Corée du Sud n'en a pas fini avec le coronavirus (Photo : ED JONES/AFP via Getty Images)

En Corée du Sud, des tests réalisés sur des personnes récemment sorties de quarantaine après avoir guéri du Covid-19 ont fait apparaître de surprenants résultats : au moins 51 de ces patients sont à nouveau porteurs du coronavirus...

La nouvelle a de quoi inquiéter, à l’heure où une bonne partie de la planète lutte à grand-peine contre la pandémie de Covid-19. Après avoir déjà attrapé la maladie une fois, puis en avoir guéri, pas moins de 51 Sud-Coréens qui venaient de sortir de quarantaine ont été testés positifs une seconde fois au coronavirus.

Les résultats de cette étude menée par le Centre coréen de prévention et de contrôle des maladies (KCDC) dans la ville de Daegu et dans toute la province du Gyeongsang du Nord (qui sont les épicentres de l’épidémie dans le pays) ont été dévoilés lundi 6 avril par la très sérieuse Yonhap News Agency.

Une réactivation du virus plutôt qu’une réinfection

Selon le directeur général du KCDC Jeong Eun-kyeong, cité par l’agence semi-publique, “le virus a très probablement été réactivé, plutôt qu’une réinfection, car les personnes en question ont été à nouveau testées positives dans un délai relativement court après avoir été libérées de la quarantaine”.

De nombreuses interrogations subsistent évidemment à ce stade, et les autorités sanitaires sud-coréennes ont dépêché à Daegu une équipe d’enquêteurs afin de mener une investigation épidémiologique sur ces inquiétants cas de rechute.