Coronavirus : à l'approche de Noël, les restrictions se durcissent en Europe

Source AFP
·1 min de lecture
Fin octobre, l'Europe durcit ses restrictions.
Fin octobre, l'Europe durcit ses restrictions.

Afin de tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus, les gouvernements européens durcissent leurs restrictions. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé que les restaurants et les bars ferment à présent à partir de 18 heures (17 heures GMT), ainsi que tous les théâtres, cinémas et salles de sport pendant un mois. Un « aveu d'échec », selon ses détracteurs, tandis que les scientifiques se demandent si cela suffira à endiguer la propagation du virus.

Le coronavirus continue à s'étendre à travers l'Europe et l'Espagne a imposé un nouvel état d'urgence ainsi que des couvre-feux nocturnes. La Catalogne (nord-est) réfléchit même à un confinement de la population à domicile le week-end et la région voisine d'Aragon a décidé de boucler son territoire. La France a, quant à elle, établi un nouveau triste record quotidien avec plus de 52 000 cas supplémentaires de Covid-19. La perspective d'un nouveau confinement y prend corps face à une deuxième vague « brutale » qui pourrait même être « plus forte que la première », s'est alarmé Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique qui guide le gouvernement.

Le marché de Noël de Nuremberg annulé

En Allemagne, le marché de Noël mondialement connu de Nuremberg, qui attire quelque 2 millions de visiteurs, a été annulé cette année. Le gouvernement slovène a pour sa part annoncé le durcissement à partir de mardi du confinement partiel en vigueur et a renforcé les contrôles aux frontières. En Norvège [...] Lire la suite