La Corée du Nord dit avoir testé jeudi un nouveau missile tactique

par Josh Smith
·1 min de lecture
LA CORÉE DU NORD DIT AVOIR TESTÉ JEUDI UN NOUVEAU MISSILE TACTIQUE

par Josh Smith

SEOUL (Reuters) - La Corée du Nord a tiré jeudi une nouvelle arme guidée nouvellement développée, a rapporté l'agence de presse officielle KCNA, après que le Japon et la Corée du Sud ont déclaré que Pyongyang avait vraisemblablement procédé à l'essai de deux missiles balistiques à courte portée.

A Washington, le département d'Etat américain a condamné les tirs effectués cette semaine par la Corée du Nord et déclaré voir dans les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang une menace sérieuse pour la paix et la sécurité internationales.

Ces essais, les premiers effectués par la Corée du Nord en près d'un an, illustrent les avancées de son programme d'armement, sur fond d'impasse dans les discussions avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Le président américain Joe Biden a déclaré jeudi que les Etats-Unis restaient ouverts à une solution diplomatique avec la Corée du Nord en dépit des récents tests de missiles.

S'exprimant lors d'une conférence de presse à la Maison blanche, il a toutefois prévenu qu'une éventuelle escalade des activités de Pyongyang ne resterait pas sans réponse.

De récents appels du pied diplomatiques de Washington à destination de Pyongyang sont restés vains.

L'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA a déclaré que les deux missiles tirés jeudi avaient atteint leur cible située à 600 kilomètres au large de la côte Est. Tokyo et Séoul ont fait état pour leur part d'un vol de 420 km à 450 km.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un n'a pas supervisé le lancement de cette arme, a semblé indiquer la KCNA.

(Josh Smith; version française Jean Terzian)