Publicité

La Corée du Nord “au bord du gouffre” ? Les défis qui guettent Kim Jong-un en 2024

“Le régime de Kim Jong-un est-il en train de se fissurer ?” L’hebdomadaire new-yorkais Newsweek s’interroge, dans son édition du vendredi 23 février, sur le “point de rupture” où se trouve actuellement la Corée du Nord.

Cette dernière est, “en 2024, plus belliqueuse, plus provocatrice et plus axée sur l’action militaire que jamais”, relève le magazine. Pour autant, le régime de Pyongyang fait aussi face à de nombreux défis existentiels, que Newsweek liste sous la forme de cinq scénarios.

Première hypothèse : une entrée en guerre de Pyongyang contre la Corée du Sud, prévue il y a quelques semaines par deux experts américains dans le média 38 North. En pareil cas, le régime s’effondrerait, répond un expert sud-coréen dans Newsweek. Et “Kim le sait”.

Deuxième possibilité : des “menaces intérieures”, sous la forme d’un soulèvement populaire ou d’un coup d’État à l’intérieur de l’appareil d’État. Dans le premier cas, c’est tout simplement “hautement improbable” faute de capacités d’organisation de la population. Dans le second, ce serait oublier deux “extraordinaires capacités du régime : sa résilience et son emprise sur l’élite du pays”.

Un élément dangereux

Troisième scénario : l’abandon par ses alliés, la Chine et la Russie, dont la Corée du Nord “est, en dernier recours, totalement dépendante pour sa survie”. Là encore, si la guerre russe en Ukraine a facilité un nouveau rapprochement entre Moscou et Pyongyang, “des changements imprévus en Chine auraient des conséquences considérables côté nord-coréen”.

Quatrième hypothèse : la libéralisation économique, selon le scénario qu’a emprunté la Chine au début des années 1980. L’expert américain Andrew Yeo poursuit :

“J’étais beaucoup plus optimiste il y a sept ou huit ans sur la possibilité de réforme de l’économie vers un système de marché. Je suis maintenant plus sceptique.”

Scénario n° 5 : la mort de Kim Jong-un. On lui connaît des problèmes de santé, révélées par de fréquentes variations de poids – de la goutte au diabète en passant par des crises de Covid, avance Newsweek. “Mais, rectifie le magazine, il ne s’agit là que de spéculations.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :