Corée du Nord: Le Hwasong 15, plus grand et plus puissant que ses prédécesseurs

par Josh Smith
Le missile nord-coréen testé mercredi (photo) est équipé de nouveaux réacteurs et sa taille est nettement supérieure à celle de ses prédécesseurs, selon les experts qui ont analysé les images du lancement. /Image diffusée le 30 novembre 2017/REUTERS/KCNA

par Josh Smith

SEOUL (Reuters) - Le missile nord-coréen testé mercredi est équipé de nouveaux réacteurs et sa taille est nettement supérieure à celle de ses prédécesseurs, selon les experts qui ont analysé les images du lancement.

Pyongyang, qui les a abondamment diffusées, assure que le Hwasong 15 a mis les Etats-Unis à portée de tir et Kim Jong-un a proclamé l'accomplissement de l'objectif "historique" d'accéder au statut de puissance nucléaire.

Depuis le test en juillet du Hwasong 14, premier missile balistique intercontinental (ICBM) nord-coréen, les experts cherchent à savoir si les ingénieurs sont parvenus à mettre au point un système de guidage fiable, s'ils ont pu améliorer les capacités des réacteurs et s'ils maîtrisent les technologies nécessaires pour protéger une ogive nucléaire pendant la rentrée dans l'atmosphère.

"La Corée du Nord poursuit le développement de ses ICBM de façon méthodique et pragmatique, étape par étape", estime Joseph Bermudez, membre de 38 Nord, un organisme américain voué à la surveillance des programmes d'armement de Pyongyang.

Pour l'administration américaine, rien ne prouve que la Corée du Nord dispose réellement d'un vecteur nucléaire intercontinental.

"Notre analyse initiale des photos montre qu'il y a des différences claires entre le Hwasong 15 et le Hwasong 14 en ce qui concerne l'aspect de l'ogive, le lien entre le premier et le deuxième étage du missile et la taille globale", a déclaré jeudi Roh Jae-cheon, porte-parole de l'état-major sud-coréen, ajoutant que de nouveaux examens seraient nécessaires pour déterminer ses capacités.


"UN TRÈS GROS MISSILE"

La grande taille du missile est très notable sur les clichés, ce qui laisse supposer qu'il est doté de réacteurs plus puissants et qu'il peut donc être équipé d'une charge plus importante.

"C'est un très gros missile, je veux dire, pas seulement pour la Corée du Nord. Seul un petit nombre d'Etats peuvent produire des missiles de cette taille et la Corée du Nord fait maintenant partie du club", souligne Michael Duitsman, chercheur au Centre d'études pour la non-prolifération.

Selon un membre des services de renseignement américains, le Hwasong 15 serait doté de plus grands moteurs à propergols solides, en particulier au niveau du deuxième étage.

"Le premier étage semble équipé de la même chose (que le Hwasong 14), mais il a deux moteurs. Le deuxième semble pouvoir emporter plus de deux fois plus de carburant. La combinaison des deux choses fait qu'il s'agit réellement d'un nouveau missile plus performant", observe David Wright, de l'Union of Concerned Scientists.

La partie supérieure paraît en outre plus éfilée, ce qui peut laisser supposer une amélioration des capacités de résistance à la rentrée dans l'atmosphère, ajoute Joseph Bermudez.

Les photos montrent par ailleurs ce qui semble être un système de positionnement mobile, qui permettrait de lancer le missile de différents sites, mais il n'apparaît pas sur les images le montrant sur son pas de tir et les services de renseignement américains ont conclu qu'il avait été tiré d'une rampe fixe, dit-on de sources officielles.

D'après Pyongyang, qui souligne les performances inédites du missile, il a atteint 4.475 km d'altitude et a parcouru 950 km avant de s'abîmer en mer du Japon.


(Jean-Philippe Lefief pour le service français)