Publicité

Copernic : comment le mystère de la tombe du célèbre astronome a été résolu

La Terre qui tourne autour du Soleil, c'est lui. La théorie de Nicolas Copernic s'est révélée juste, et près de 500 ans après sa mort, elle est toujours apprise dans les écoles. Cet astronome, mathématicien, ingénieur, médecin mais aussi théoricien économique de la Renaissance a apporté beaucoup à la culture européenne et mondiale. Mais un mystère a longtemps entouré sa fin de vie : où avait-il été enterré ?

À sa mort en 1543 à Frombork, en Pologne, pays d'où il était originaire, Copernic n'était pas terriblement connu. Il a été enterré dans la cathédrale locale, dans laquelle il a été ecclésiastique. Mais au cours des siècles suivants, l’emplacement de sa tombe a été perdu, comme le rapporte un historien dans un article sur The Conversation. Et jusqu'au début du XXe siècle, malgré plusieurs tentatives de localiser son squelette au XVIe, XVIIe, et même au XIXe siècle sous l'empereur Napoléon, qui l'admirait. Pour l'histoire, Nicolas Copernic était perdu, et a rejoint la liste des célébrités historiques dont le corps n'a jamais été retrouvé.

Ce n'est qu'en 2005 qu'un groupe d'archéologues polonais s'est lancé dans des recherches sérieuses. Ils ont suivi la piste d'un historien, Jerzy Sikorski, dont la théorie était que Copernic aurait été enterré près de l'autel de la cathédrale dont il était responsable pendant son mandat de chanoine, appelé autel de Warsaw, ou autel Sainte-Croix. Problème : des centaines d'anonymes ont aussi été enterrés sous la cathédrale. Heureusement, dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Veni Vidi Vici : la réelle origine de cette expression
Archéologie : le mystère des momies du "feu" Kabayan aux Philippines
Scènes de crime, saison 6 : Jack l’Eventreur
Épicé, arôme de pain grillé : voici le vrai goût du vin de la Rome antique !
Incroyable découverte de chewing-gums préhistoriques